Home A la une Suivi des Transports inter-urbains et inter-Etats : le Conseil Guinéen des Chargeurs...

Suivi des Transports inter-urbains et inter-Etats : le Conseil Guinéen des Chargeurs signe un protocole d’entente avec l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée !

214
0
SHARE

A son siège sis à la Camayenne, dans la commune de Dixinn, le Conseil Guinéen  des Chargeurs (CGC) a reçu mardi, 15 Novembre 2022, l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée pour la signature d’un protocole d’entente dans le domaine de suivi et de la circulation de transport des marchandises inter-urbains et inter-Etats. La cérémonie a regroupé plusieurs acteurs notamment, Ibrahima Sory Bangoura,  Directeur Général du Conseil Guinéen des Chargeurs, Frebory Donzo, président de l’union nationale des transporteurs routiers de Guinée.

Pour la circonstance, le Directeur Général du CGC, Macki Guissé a déclaré : « ce présent protocole d’entente,  est un accord de partenariat entre le Conseil Guinéen des Chargeurs et l’union nationale des transporteurs routiers de Guinée, dans le cadre de l’organisation de la gestion et l’exploitation de transport de frettes , des personnes et des marchandises en transit en République de Guinée et les autres pays de l’Afrique de l’Ouest. C’est dans ce cadre que, selon toujours le DGA du CGC,  le Conseil Guinéen des Chargeurs et l’union nationale des transporteurs routièrs de Guinée,  s’engagent à  coopérer dans le domaine de commerce et transit des pays sans litoral et des transports inter urbains et inter Etats de marchandises , notamment, dans le domaine de commerce international, il s’agira d’harmoniser leur intervention en matiere de suivi et securisation jusqu’à livraison ».

Il a ensuite ajouté : « l’exportation malienne pour clarifier le rôle de chaque entité. Quant au delai pour l’exécution de ce plan d’urgence, le jeudi 17 novembre 2022,,les structures de mise en oeuvre de ce projet , c’est le conseil Guinéen des chargeurs et l’union natilnale des transporteurs routiers de Guinée,  pour aller vers d’autres entités partenaires. La deuxieme activité sera suivi d’une visite de terrain,  la mission sera effectué par les deux parties , pour aller s’enquerir des réalités,  sur tout le site que le CGC est en train d’aménager maintenant, notamment à Tamagaly, à  Cissela et à  KOUREMALE,  pour voir quelle sera leur appreciation à  ce niveau . Quelques sites aussi  à visiter ici à  Conakry,  telque le domaine de Matam  et de Yimbaya Bougie. Et, la date d’exécution de ce programme, ce 27 novembre 2022. Et, le responsable de suici de ce projet,  c’est le comité de suivi pour l’exécution de cette activité.  Et, la troisième activité,  c’est l’elaboration  de repertoire nationale des transporteurs routiers de Guinée,  en action il s’agira de l’identification des transporteurs , leur sensibilisation et leur recensement pour que, le repertoire puisse être exhaustif. Le delai d’exécution tout au long de mois de décembre . La structure partenaire pour la mise en oeuvre de ce projet, c’est le conseil Guinéen des chargeurs et union nationale des transporteurs routiers de Guinée.  Et la dernière activité,  c’est  la mise à  la disposition du conseil, de l’espace abritant l’entrepot de Yimbaya bougie , pour valorisation c’est la construction d’une gare de fraites  routiers… ».

Ibrahima Sory Bangoura est le Directeur Général du Conseil Guinéen des Chargeurs parle de sa réjouissance en signant ce protocole : «  avoir un accord avec les transporteurs, c’est une réussite.  Les transporteurs jouent un grand rôle dans le transport des fraites, dans le transport  des personnes et dans le transport des marchandises entrants . En tant que le premier responsable du CGC,  nous jouons un grand rôle  dans le cafre de la facilité.  Si nous nous comprenions et que, nous arrivions a  résoudre toutes les tracasseries qui se trouvent sur le long du corridor, c’est un ouf de soulagement pour le conseil Guinéen des Chargeurs,  c’est une réussite,  ici on ne parle pas de transporteurs,  c’est une réussite pour le cgc.  Parce qu’aujourd’hui,  je me réjouissais de connaître la facilité pour  ceux dont qui doivent avoir cette facilité.  Il s’agit des transporteurs.  La convention que nous venons de signer avec les transporteurs,  je l’es déjà dit que, c’est  une convention qui va beaucoup jouer  sur la tracasserie des transporteurs sur le long de coridor, sur l’axe routier Conakry avec les autres pays, surtout dans les pays sans littoral,  des pays qui n’ont pas de ports chez eux , qui utilusent le port guinéen , il faut les réserver toutes les facilités. La première facilité que nous pouvons réserver pour ces pays d’abord, c’est le transport des fraites . Aujourd’hui,  nous avons les difficultés de transport de fraites . Donc, si nous avons une convention  avec ces transporteurs,  par rapport au transport  des frets ,  c’est une avancée que le Conseil Guinéen des Chargeurs  vient de bloquer… », explique M. Ibrahima Sory Bangoura.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here