Home A la une Procès du 28 septembre l’avocat de Toumba charge la CI: « Ils ont...

Procès du 28 septembre l’avocat de Toumba charge la CI: « Ils ont fait des travaux de débarras »

SHARE
Dans l’affaire des massacres du 28 septembre 2009, le commandant Aboubacar Sidiki Diakité, était indexé par plusieurs opinions comme « l’auteur » des crimes commis, affirme maître Paul Yomba Kourouma l’un des avocats de Toumba. Selon ce dernier, son client est à la barre pour faire éclater toutes les vérités autour de ces événements douloureux. 
 
« Comme Toumba lui-même l’a dit, il a été présenté comme un bourreau, un nuisible et l’auteur de toutes ces atrocités, de toute cette tristesse que connaissent les familles des victimes et la communauté internationale. Le dossier même a fini par porter son nom tellement que les jonctions de culpabilité étaient déjà préconçues, Toumba n’a pu obtenir aucun assouplissement de traitement et même de mise en liberté à cause de ces préjugés. 
 
Alors, il a adapté une stratégie de défense, de prouver d’abord son humanité et sa fidélité non seulement dans l’acquisition de ce pouvoir, sa d’évolution à Moussa Dadis Camara et le pacte qui les a liés. Il a aussi parlé de la légion qu’il a eu dans l’attribution du pouvoir et n’a été que récompensé qu’à titre d’aide de camp chargée de la sécurité qu’il a assumé dans la sincérité pour assurer la vie et la survie de Dadis. Mais, malgré tout, il trouve qu’il n’était anodin de s’inquiéter que celui pour qui il ne parvenait pas à dormir, lui en voulait et programmait son arrestation et son extermination », a-t-il déclaré. Et, de poursuivre:
 

« Aujourd’hui à la barre, il est celui qui est aussi un empêcheur de tourner en rond. Il est venu que pour dire la vérité, il est venu faire voler en éclat toutes les accusations mises à sa charge et présenter au peuple de Guinée, celui-là qui a été le concepteur de cette affaire. Celui-là qui a organisé, préparé, équipé et fait exécuter », affirme maître Paul Yomba. 

 
Par rapport au compte rendu de la communauté internationale lu ce lundi à la barre, maître Yomba estime que ceux-ci ont fait un travail de débarras: « Ils sont venus faire un voyage en Guinée, ils ont travaillé en touristes. Ils ont fait des travaux de débarras, alors que ce travail qu’ils ont fait, peut valoir coûter la vie, la liberté a perpétuité à un individu. Ce n’est pas sérieux en tant que communauté internationale, en tant qu’organisme de défense des droits de l’homme, ce n’est vraiment pas crédible. Il faut faire la mention que tel ne nous a pas reçus malgré nos insistances, mais que des témoignages concordants nous ont faits savoir que l’intéressé malgré qu’il n’ait pas parlé, fut posé tel ou tel acte. Mais, quand en son nom propre, ils parlent comme l’ayant reçus, sincèrement c’est grave », déplore t-il 
 
« L’une des victimes et non des moindres, une grande voix (Mouctar Diallo), vient de nous envoyer un grand témoignage à décharge de Toumba, et qui citait d’ailleurs tous les leaders que Toumba avait embarqué à bord de sa voiture », a confié maître Paul Yomba Kourouma ce mardi, 25 octobre 2022 aux confrères de FIM FM. 
 
 
Mamadou Saliou Camara pour Leprojecteurguinee.com 
660 38 02 38 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here