Home A la une Affaire du 28 septembre: Toumba enfonce encore Marcel Guilavogui

Affaire du 28 septembre: Toumba enfonce encore Marcel Guilavogui

SHARE
13 ans après les tueries du 28 septembre 2009, les principaux « auteurs » défilent à tour de rôle devant la juridiction chargée de situer les responsabilités sur cette page sombre de l’histoire de la Guinée. Devant la cour depuis quelques jours, Toumba Diakité a révélé que ces parents ont été victimes de persécutions pour les violences dont il n’est pas responsable, notamment son père et son grand frère. 
 
« Mon père avait bénéficié d’une promotion, il l’ont conduit au bloc. C’est Marcel qui est venu avec sa machette, il a frappé mon père avec ça, le vieux a levé la tête et a dit « ehh Marcel ». Marcel n’a rien dit, il est parti. Mon grand frère qui est civil a été tué.  Donc, j’ai subi tout ça sur ma raison », s’insurge t-il.
 
Dans son intervention Aboubacar Sidiki Diakité accorde du crédit à la nouvelle génération de la justice conduite par le ministre Alphonse Charles Wright et estime que la vérité triomphera dans le dossier du 28 septembre: « Après le mea-culpa des magistrats devant le colonel Mamadi Doumbouya au palais, aujourd’hui le peuple avec cette jeune génération, à la tête le jeune ministre, on a espoir. On sait que vraiment, vous allez aider le pays, on a espoir, honnêtement. Je prie Dieu de vous protéger dans l’exercice de votre métier et qu’il vous hisse encore au plus haut niveau », a conclu l’ancien aide de camp du président Dadis. 
 
Mamadou Saliou Camara pour Leprojecteurguinee.com 
660 38 02 38 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here