Home A la une Quatrième édition du JAP: « Cet acte, est notre ligne éditoriale, nous n’inventons...

Quatrième édition du JAP: « Cet acte, est notre ligne éditoriale, nous n’inventons rien », Alseny Seny Fadiga

200
0
SHARE
Pour la quatrième année consécutive, la coordination du journal des actes posés a célébré ce lundi, 5 septembre 2022 cette autre date qui marque l’avènement des nouvelles autorités du CNRD au pouvoir. Une journée qui encourage les actions de l’État, des personnes et des institutions qui bâtissent les bases du développement durable dans le pays. Un événement qui a connu une forte mobilisation des membres de la présidence de la République, des responsables des différents départements ministériels, de madame la gouverneure et tant d’autres personnes œuvrant dans le sens de l’épanouissement de la Guinée.
 
Alseny Seny Fadiga, Directeur de publication du journal des actes posés, s’est tout d’abord réjouit de l’ambiance qui a régné autour de l’événement. Il a ensuite remercié les nouvelles autorités et des personnes de bonne volonté ayant effectuées le déplacement à cette soirée de reconnaissance.
« C’est le comble de la satisfaction, vous mêmes, avez constaté. Des gens qui sont venus assister à l’événement avec toute sa taille, ce sont des autorités, des décideurs de l’État. Donc, cela nous réconforte parce que quand vous appelez les gens de la présidence, des ministères, du gouvernorat, des directions…et que ceux-ci viennent répondre à votre appel, ça c’est un réconfort. Il y a certains qui sont venus à 15h, mais ils sont restés jusqu’à 19h la fin de la cérémonie ce, vu l’importance qu’ils accordent à cet événement. Nous sommes réconfortés de la mobilisation des autorités à la journée des actes posés », s’est-il réjouit. Puis rappelle que:

« Cet acte (reconnaissance), est notre ligne éditoriale. La ligne éditoriale du journal des actes posés, est de constater les faits dans tous les secteurs du pays. Parce que chez nous, nous inventons rien. Nous constatons les faits sur le terrain et nous rendons public, parce que la population n’est pas informée. Si la population n’est pas informée des réalités du pays, c’est l’incompréhension qui s’installe. Comme toujours depuis 4 ans, dès après la prise du pouvoir par le CNRD le 5 septembre 2021, nous sommes restés en observateurs notamment, nous avons été sur le terrain pour constater. C’est le résultat de ces constats là, que nous avons jugé nécessaires présenter ça aujourd’hui dans le cadre de reconnaissance des « actes posés », a fait savoir M Fadiga 

 
Parmi tant de projets positifs réalisés par le CNRD, pour le Directeur de publication du JAP, c’est celui de simandou qui a beaucoup plus retenu l’attention de la coordination de la structure: « Il y a eu beaucoup de progrès, mais c’est le mega projet de simandou qui a attiré notre attention pour dire que ce projet là était dans le terroir, qui n’avait pas vu jour et que c’est le CNRD qui est venu mettre ça dans l’intérêt du peuple de Guinée. Donc quand le CNRD réveille ce projet, nous ne pouvons pas restés silencieux face à ce fait historique », a conclu Alseny Seny Fadiga 
 
 
Mamadou Saliou Camara pour Leprojecteurguinee.com 
660 38 02 38 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here