Home A la une Infrastructures et transports : Le pari gagnant de Yaya Sow

Infrastructures et transports : Le pari gagnant de Yaya Sow

110
0
SHARE
Les Infrastructures et les Transports, dont l’importance n’est plus à démontrer, occupent une place de choix dans le Programme d’Actions du Gouvernement de la transition. Cette vision qui consiste à accorder une place de choix aux infrastructures est largement partagée par les populations.
Il n’aura pas fallu attendre des lustres pour que le ministre chargé des infrastructures et des transports, Yaya Sow, confirme l’excellente réputation qui l’a précédé à ce maillon important de l’équipe gouvernementale.  En effet, que ce soit ici en Guinée ou dans les institutions régionales, comme la CEDEAO, où il a eu à faire valoir ses compétences, l’homme inspire le respect et de l’admiration à cause de son dynamisme, sa maîtrise des dossiers et sa probité. Depuis qu’il est à la tête de ce ministère aussi technique que stratégique, il fait preuve d’un volontarisme à toute épreuve, et fait montre d’un remarquable sens de discernement : il sait identifier les priorités, ne s’encombre pas de fioritures et fonce droit au but sans perdre du temps.
A peine installé dans ses fonctions au sein du gouvernement Béavogui, il a vite pris ses marques à travers la relance des travaux de construction des routes Coyah -Dabola , Kankan – Mandiana , Kankan – Kerouane -Beyla, ainsi que les voiries de la capitale Conakry, sans oublier la reprise des travaux de l’échangeur de Kagbelin. Il faut préciser que tous ces chantiers étaient à l’arrêt avant le  5 septembre2021.
Alors que bon nombre de Guinéens s’interrogeaient sur les causes desdits arrêts, le ministre Yaya Sow a cherché et trouvé la solution pour lever les obstacles, avant de passer à l’action.
D’autres chantiers ouverts par le gouvernement de transition, comme la route Labé-Mali et l’échangeur de Bambeto, dont la cérémonie de pose de la première pierre a été présidée par le chef de l’Etat, viennent s’ajouter à ce  long chapelet de réalisations en vue.
Il y a longtemps que le besoin de projets  de cette envergure se fait sentir. Au moment où on déplore chaque année de nombreux cas d’accidents de la circulation dûs, en grande partie, à l’état défectueux des routes. Sans parler des interminables embouteillages dans la capitale, à cause de l’insuffisance de voies de communication.
Avec un tel élan, il est plus que probable que le ministre Yaya Sow ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Dans ce secteur ô combien important de la vie socio-économique de la Guinée, Il  nous réserve sans doute des résultats à la hauteur des espérances suscitées par sa nomination.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here