Home A la une Marche du FNDC, la réponse de Sékou Koundouno au parquet: « Ce sont...

Marche du FNDC, la réponse de Sékou Koundouno au parquet: « Ce sont des gens qui sont à la recherche des postes… »

SHARE
La manifestation prévue du front national pour la défense de la constitution ce jeudi 28 juillet 2022, risque de connaître une autre tournure dont on ne souhaite pas. En tout cas, c’est le moins qu’on puisse dire à travers les positions affichées des autorités de la transition et des membres du FNDC. Dans un communiqué rendu public, le parquet a menacé de poursuivre les organisateurs en cas d’incidents. Une communication que les leaders du front ne digèrent pas.
 
En mission à Genève, Sékou Koundouno responsable des stratégies et planification du FNDC a réitéré que le communiqué du parquet est illégale:
 

« Le communiqué du parquet est un communiqué illégal, se fondant sur le communiqué du CNRD du 13 mai 2022 qui n’a aucune base légale », déclare t-il. Avant de poursuivre: 

 
« Ce sont des gens qui sont à la recherche des postes ou qui cherchent à fortifier leurs positions stratégiques, donc on ne peut pas se fier à ça », dit-il. 

 
Après avoir reçu des facilitateurs à l’interne, le FNDC, salon Sékou Koundouno, compte continuer des séries de manifestations si les points de revendications ne sont pas pris en compte: « On a dit à ceux-ci que la revendication entière et totale de nos différents points à l’ordre du jour pourraient faire révolter. Mais, si ces points ne sont pas satisfaits entièrement et intégralement, demain on se fera entendre ,le 4 on se fera entendre, le 11, le 18, le 23, le 30, le 5 septembre 2022 on se fera entendre. C’est une bataille citoyenne rangée qui est engagée pour faire revenir les gens à terre pour qu’il y ait un compromis sur la conduite de la transition », rappelle t-il. 
 
 
« Hier, le colonel Mamadi Doumbouya a présidé une réunion de sécurité publique. Des instructions ont été données, on détient ces informations et on ne se laissera pas faire parce qu’il n’est pas l’émanation du peuple de Guinée », a conclu Sékou Koundouno ce mercredi 27 juillet 2022 lors de son intervention dans « Mirador » chez les confrères de FIM FM.  
 
 
 
Mamadou Saliou Camara pour Leprojecteurguinee.com 
660 38 02 38 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here