Home A la une Siguiri/Sous préfecture kouremale: Plusieurs jeunes travailleurs de Guinée Games dans les rues...

Siguiri/Sous préfecture kouremale: Plusieurs jeunes travailleurs de Guinée Games dans les rues pour protester contre le transfert des activités à la LONAGUI.

SHARE
Depuis l’annonce faite par la loterie nationale dans le communiqué en date du 14 juillet 2022 sur le transfert sans délai des activités de la société Guinée Games à la LONAGUI, des séries de manifestations de soutien à Guinée Games continuent à travers le pays.
 
Très tôt ce matin du mardi 26 juillet 2022,  responsables, agents revendeurs et parieurs de Guinée Games ont pris d’assauts les locaux de l’agence sous préfectorale et les rues du centre-ville de la sous préfecture de kouremale. 
 
Tous habillés en T-shirts blancs sur lesquels on pouvait lire sur les banderoles et pancartes:
« C’est avec Guinée Games nous parvenons à nourrir nos familles »
 
« Touche pas à mon Guinée Games ».
 
 »La sous préfecture de kouremale dit non à la décision(…) ».
 
Ces jeunes s’opposent à la décision du transfert des activités de Guinée Games à la Lonagui.
Yakouba Sancko Coordinateur de la société Guinée Games dans la sous préfecture de kouremale invite les autorités guinéennes à revenir sur la décision pour enfin trouvé un terrain d’entente rapporte notre correspondant basé à kouremale. 
 
<< La société Guinée Games a donnée l’emploi à plusieurs jeunes majoritairement diplômés sans emplois. L’État devait créer une autre société de loterie qui pourrait concurrencer Guinée Games au lieu de la prendre, là si un employé de Guinée Games n’aime pas le contrat il peut rejoindre une autre entreprise de loterie ça serait une question de concurrence », dit-il. Puis rajoute:
 
« Notre entreprise a un contrat qui doit être respecté si réellement L’État est une continuité, je prie L’état simplement de laisser Guinée Games, car c’est  l’espoir de plusieurs jeunes.
Si réellement la justice est la boussole de la transition, nous travailleurs, et parieurs de Guinée Games, interpellons l’État à sauver des vies »,a conclu conclu Yakouba Sancko. 
 
 
À noter  qu’après La sous préfecture de kouremale les manifestants sont partis vers la sous préfecture de Doko pour rejoindre leurs pairs qui suivaient le même mouvement de manifestation de soutiens à la société Guinée Games. 
 
 
 
 
Alseny Philip Condé 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here