Home A la une Marche du FNDC: le maire de Matam décline la position de sa...

Marche du FNDC: le maire de Matam décline la position de sa commune.

SHARE
La marche pacifique projetée par le FNDC ce 23 juin, comme toutes les autres communes traversées par cette manifestation, n’est pas autorisée non plus par celle de Matam. Malgré qu’il ait reçu la lettre d’information des organisateurs, le maire Ismaël Condé n’a pas donné son accord pour la tenue de cette protestation contre les « dérives » du CNRD selon les membres du front. 
 
Il l’a fait savoir ce mercredi 22 juin 2022 lors d’un entretien accordé aux confrères de FIM FM dans « Mirador ».
 

« Le FNDC nous a adressé une lettre d’information sur la marche du 23 juin, nous leurs avons tout simplement dit compte tenu du fait que le gouvernement Guinéen a interdit toute manifestation sur toute l’étendue du territoire Guinéen, nous n’avons pas les moyens d’encadrer une telle manifestation. Moi je suis garant de la sécurité des citoyens de ma commune, je ne peux pas m’associer à une telle marche.

 

Aujourd’hui, le FNDC ne me montre aucune garantie concernant la sécurisation de cette marche. L’État qui sécurise la marche a dit nous interdisons la marche, et qui va sécuriser la marche? », s’est t-il demandé. Puis poursuit:

 
« En tant que maire de la commune de Matam, moi je pense qu’on a plus à gagner aujourd’hui autour de la table que de se retrouver sur la rue. Le premier ministre a fait une main tendue au niveau de tous les acteurs, retrouvons nous pour discuter.
 
Ce n’est pas parce que nous avons appelé d’aller à la rue, que nous refusons le dialogue. Nous sommes un parti (UFDG) de dialogue et nous voulons continuer dans le cadre de ce dialogue », a laissé entendre le maire Ismaël Condé. 
 
 
 
Mamadou Saliou Camara pour Leprojecteurguinee.com 
660 38 02 38 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here