Home A la une Fuite de sujets au BAC: Le ministre Guillaume Hawing apporte un démenti...

Fuite de sujets au BAC: Le ministre Guillaume Hawing apporte un démenti et lance un défi

SHARE
Contrairement aux deux premiers examens, le baccalauréat unique retient beaucoup plus l’attention des acteurs l’éducation pré-universitaire guinéenne compte tenu de sa crédibilité. Mais, cette année avec les dispositions prises par le département de tutel, les fuites de sujets n’ont jusque-là pas été enregistrés à en croire le ministre Guillaume Hawing. 
 
C’est pourquoi d’ailleurs ce lundi, 20 mai 2022 dans « Mirador » de FIM FM, il a lancé un défi à toute personne qui prouvera le contraire de ses affirmations.
 
« J’avoue que l’héritage, comme je l’ai souvent dit était très lourd. Je ne jette la pierre sur aucun gouvernement ni sur aucun ministre, je suis tout simplement entrain de vous dire les techniques de fraudes, c’est que j’appelle héritage lourd. 
 
Mais, je mets au défi qui que ce soit, si ce n’est pas pour nuire au ministre Guillaume ou peut-être des questions de jalousie pour dire qu’il y a eu fuites de sujets, mais personne n’a pu démontrer. Mais au contraire, certains se sont servis des sujets dans les centres pour photographier, ce sont des pratiques qui se passent partout, ça vient de se passer en Tunisie. 
 
Donc, cette année nous nous disons à tout le monde, c’est une année exceptionnelle. Que les gens acceptent, il n’y aura jamais de fuite de sujets », a t-il déclaré. 
 
Pour éclairer la lanterne de l’opinion sur le budget aloué aux examens nationaux de cette année, Guillaume Hawing fustige tout d’abord l’attitude de certains Guinéens avant de donner la somme exacte accordée a son département pour les trois examens: « Quand j’ai vu certains dire que le budget de cette année pour les examens, c’est 90 milliards, ça m’a fait rire. Donc tenez vous bien, cette année, le président de la république a accepté d’augmenter les primes des surveillants, chose qui ne s’est jamais passée en république de Guinée. Certains ont eu ici 70 milliards, 90 milliards, ils n’ont pas pu augmenter. Nous cette année, nous n’avons eu que 45 milliards pour tous les  trois examens (CEE, BEPC, BAC), et nous avons augmenté les primes de tous les surveillants », a t-il laissé entendre.
 
 
À noter que le Baccalauréat Unique clôturera les examens nationaux session 2022 ce mardi 21 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire Guinéen. 
 
 
 
Alama Kolomou pour Leprojecteurguinee.com 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here