Home A la une Manifestation du FNDC : L’activiste Hamidou Touré dans le viseur des...

Manifestation du FNDC : L’activiste Hamidou Touré dans le viseur des Gendarmes

SHARE

Cette manifestation du Front national pour la défense de la Constitution prévue jeudi faisait craindre des violences. Cependant, pour le citoyen qui continue de ruminer sa misère dans le silence,
c’est plutôt une annonce des
plus inquiétantes, quand on sait que les marches précédentes se sont soldées par des blessés et des morts. Au point de faire croire que toute marche de manifestations du FNDC est perçue comme un holocauste. Surtout que déjà, plus d’une soixantaine de jeunesinnocents jetés à la rue, reposent au cimetière de Bambeto, dans une certaine indifférence, puisqu’à ce jour, aucune cérémonie de recueillements n’aura été organisée à la mémoire de ces victimes. Ni aucune stèle érigée, en guise de souvenir.
L’activiste Hamidou
Touré, Vice-coordinateur de la section FNDC à Sandervalia est déjà dans leviseur du tout puissant Haut Commandant de la Gendarmerie, le colonel Balla Samoura . L’enfer commence pour le jeune Hamidou Touré depuis le 14 octobre 2019, suite à une mobilisation générale de l’opposition et la société civile pour dire non au souhait d’Alpha CONDE de briguer un troisième mandat. Ce jour, Hamidou TOURE a été arrêté et molesté par les hommes du Général BAFOE
Camara .
Son seul tort c’est de sortir  manifester pour dire non au projet du Président Alpha Condé.
Cet activiste, mobilisateur a
ctif au niveau de Kaloum. Il est souvent chargé de sensibiliser et mobiliser des jeunes pour le bien fondé des manifestations.
Depuis l’annonce de la manifestation du FNDC Hamidou Touré est porté
disparu depuis plus de 3 semaines, est actuellement recherché par les forces de l’ordre et un mandat d’amener lui ai décerné, car il est soupçonné d’être l’un des organisateurs clés de la manifestation prévue ce jeudi 23 juin 2022. Au moment où nous mettons cet article, sa famille est très inquiète, des Pick-up de la Gendarmerie font des vas et vient.
Beaucoup de ces jeunes ont quitté déjà le
pays, car ils craignent tous pour leurs vies Ceux qui y sont restés sont toujours menacés par les hommes en uniformes.
Tout cela fait
que la prochaine marche sera comme toutes les autres, avec des victimes, de la honte, de l’impopularité du CNRD qui veut s’accrocher au pouvoir.

Alpha Barry

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here