Home A la une Aboubacar Mansaré, President du parti RTG sur le chronogramme proposé par la...

Aboubacar Mansaré, President du parti RTG sur le chronogramme proposé par la junte : « Nous sommes pour la reprise du fichier électoral… »

SHARE
Le CNRD et son président, à travers une adresse à la Nation samedi ont décidé de faire leur proposition relative à la durée de la transition. Ce sont trois ans et trois mois soumis à l’approbation du conseil national de la transition.
Pour le président du parti Réveille toi Guinée ,<<Les 39 mois sont assez raisonnable. N’oublions pas d’où nous venons. Nous étions dans un système anachronique, Le coup de force a été imposé et si le coup de force existait on allait faire 6 ans avec le régime dictatorial du président Condé. Mais la junte il faut qu’on reconnaisse cela, a pris le courage de nous en défaire avec le système. Donc comparons 39 mois à 6 ans et essayons d’être logique et juste>>, dit-il.
Aboubacar Mansaré se montre favorable au chronogramme proposé par la junte militaire. <<<<D’abord nous sommes pour le recensement de la population parce que, personne ne sait avec exactitude le nombre de la population guinéenne. D’aucuns disent 15,13,14 millions d’habitants. Il n’ya pas un chiffre exact. Donc pour le recensement de la population guinéenne, nous sommes pour. Nous sommes pour la reprise du fichier électoral. Le combat qui opposait le système d’Alpha Condé à la classe politique se situait au niveau du fichier électoral. On nous disait que le fichier électoral était taillé sur mesure. Donc, il faut revoir le fichier électoral. Il faut que les élections cette fois-ci, commencent par la base. Si nous voulons qu’un pouvoir soit très bien mené, il faut que les élections commencent de la base au sommet et non du sommet à la base>>.
Dans cet entretien accordé à notre rédaction, le président du RTG demande aux guinéens de travailler pour la réussite de la transition en cours. << La question de la transition, ce n’est pas la durée. La durée c’est un élément. Mais le plus important c’est que nous devons nous organiser à ce que cette transition soit une dernière. Et elle ne pourra pas être une dernière si elle est bâclée. Tous les guinéens de toutes les sensibilités à savoir: la junte, les forces vives, les religieux, de façon grosso modo le peuple de Guinée, on doit tout faire à ce que cette transition soit une réussite et une dernière. J’invite le peuple de Guinée, même s’il faut pactiser avec le diable, il faut qu’on le fasse pour que cette transition soit une réussite. >>, a-t-il lancé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here