Home A la une Boké: l’ONG AUDIG clôture la dernière étape de sa série de formation.

Boké: l’ONG AUDIG clôture la dernière étape de sa série de formation.

SHARE

Organisée par l’ONG Action Unie pour le Développement intégré en Guinée (AUDIG),et qui s’inscrit dans le cadre du projet de contrôle démocratique pour le renforcement de la transparence budgétaire (CoDeReT).Les travaux de restitution de la formation des acteurs de la société civile de la région administrative de Boké sur la lecture, l’analyse et la diffusion de l’information budgétaire ont démarré ce lundi 23  décembre 2021. 

 Pendant deux jours,  plusieurs thématiques portant sur le cadre institutionnel de la gestion des finances publiques, le budget et la loi des finances, la préparation et l’adoption du budget ainsi que le contrôle citoyen du budget de l’État ont été au centre des débats. La région administrative de Boké a accueilli la dernière étape de cette série de formation enclenchée depuis plusieurs semaines. 
 
Condé Cheikh Moussa est facilitateur de cette formation dans la région de Boké. 
« C’est très intéressant parce que ça nous interpelle. La démocratie le veut ainsi et je pense que c’est aussi, l’objectif du CNRD. Donc, la transparence dans la gestion, c’est ce qui nous fait avancer. Maintenant en tant que acteur de la société civile, je pense qu’à la fin de cet atelier nous saurons comment aborder ce sujet pour le partage d’information »,a t-il dit
Même avis partagé par cette autre bénéficiaire de la société civile de Boké.« Je pense que la transparence budgétaire, c’est quelque chose de mise. Non seulement pour les organisations de la société civile guinéenne ,mais aussi et surtout pour l’ensemble de la population de la Guinée de connaître le contenu du budget national. Je vais lancer un appel à tout le monde de s’impliquer dans les séances d’élaboration des budgets pour comprendre le contenu et pouvoir bien suivre désormais les activités qui vont se dérouler dans les localités »,sollicite Maïmouna Gnaïssa. 
«Le projet vise à améliorer la communication budgétaire dans notre pays.C’est à dire donner aux citoyens des informations qui leur donneront le droit d’accéder aux informations budgétaires et interpeller les acteurs étatiques de communiquer sur le budget», a fait savoir Oumar Touré, représentant du président de l’ONG AUDIG.
Mamadou Saliou Camara 
660 38 02 38 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here