Home A la une Journée internationale du SIDA « 110 mille personnes atteintes du VIH en Guinée » »

Journée internationale du SIDA « 110 mille personnes atteintes du VIH en Guinée » »

136
0
SHARE

Célébrée 1er décembre de chaque année, la journée internationale de lutte contre le VIH/ SIDA a été organisée ce mercredi en Guinée sous le thème »Mettre fin aux inégalités, mettre au SIDA, mettre fin aux pandémies ».C’est l’esplanade du stade du 28 septembre qui servi de cadre à cette cérémonie sanitaire,  en présence de plusieurs cadres de l’administration Guinéenne.  Kadiatou Bodié Baldé,vice-présidente du Regard Plus ( réseau guinéen des personnes infectées et affectées du VIH SIDA en Guinée) revient sur les problèmes auxquels elles sont confrontées.

 

“Le VIH/Sida continue sa propagation dans le monde. Selon l’ONUSIDA, 37,7 millions de personnes vivent avec le virus, parmi lesquels seulement 27,5 millions sont sous traitement Anti Rétroviral. En République de Guinée, 110 mille personnes sont atteintes du VIH, et seulement 48 mille personnes sont sous traitement ARV. Nous remercions les autorités gouvernementales, les partenaires techniques et financiers pour les efforts fournis afin de favoriser un accès aux soins et à une prise en charge de qualité des personnes vivant avec le VIH/Sida en République de Guinée. Aujourd’hui, la Guinée dispose de 142 centres de dépistage volontaire et de 766 Sites de prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME)”, explique t-elle.Les défis restent à relever dans la lutte contre le VIH SIDA en Guinée en dépit des sacrifices du gouvernement et ses partenaires techniques et financiers. “Malgré ces efforts fournis, les difficultés persistent pour l’atteinte des trois 90 de l’ONUSIDA à l’horizon 2030, car seulement 62% de la population a accès au dépistage volontaire, 45% sont sous traitement et 23% seulement parviennent à la suppression de la charge vírale . Et les campagnes de dépistage communautaire sont de plus en plus rares tandis que le pays est confronté à 7.200 nouvelles infections par an. Aussi des enfants grandissent sans connaitre leur statut sérologique et les rares enfants dépistés positifs ne sont pas toujours mis sous traitement ARV. Limplication de la communauté et la disponibilité des intrants dans les sites favoriseraient l’atteinte du 1er 90 et j’exhorte les autorités et les partenaires à appuyer la Guinée dans ce sens. La défaillance de la chaine d’approvisionnement, les ruptures des ARV observées çà et là dans les sites de prise en charge notamment les molécules de la deuxième ligne et celles pédiatriques constituent un frein pour l’atteinte du 2ème 90; ce qui affecte dangereusement la vie”. A t-elle rappelé. 

A noter ce cette journée s’est ouverte par un carnaval allant du rond-point de la bellevue à dixinn terrasse. 

Naby Touré 

622 32 82 84 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here