Home A la une Garage Gouvernement/ de nombreux véhicules en panne et une gestion malsaine.

Garage Gouvernement/ de nombreux véhicules en panne et une gestion malsaine.

175
0
SHARE

Sensé d’approvisionner les différents départements ministériels en véhicules administratifs et de commandement, le garage gouvernement est de nos jours en manque criard de véhicules pour son propre personnel. Selon les informations, au temps de feu President conté les véhicules de ce garage obtenaient des tickets de 25 litres de carburant par jours, à l’avènement du CNDD chose qui a été revue à la baisse à 20 litres par jours, jusqu’àu début de l’ère Alpha Conde.

L’incompréhension entre les anciens dignitaires du régime Condé, à savoir les responsables de l’intendance, du secrétariat à la présidence et affaire présidentielle, le garage pris sa propre décision, qui ramenait à 7 litres par jours et pourtant selon une source sûre, 20. 000 litres sont réservés chaque mois pour le garage gouvernement dont 10.000 litres d’essence et 10.000 litres de gasoil.

De nombreux véhicules sont en pannes et le pire des choses est la pléthore de véhicules gâtés. Une situation face à laquelle les nouvelles autorités ont demandé à ce que ces véhicules soient réformés et reparti aux personnels, mais le directeur de ce garage ancien dignitaire et protogé d’un ancien grand directeur s’oppose à cette décision. Sous prétexte que ses véhicules sont pour lui et son adjoint.

Dans ce garage gouvernement, les stagiaires sont 3 fois plus nombreux que les engagés, et pourtant les directeurs et consorts ont tous des enfants fonctionnaires qui ne viennent même pas au boulot. Plus loin, tous ceux qui ont applaudi et tenu des déclarations dénonçant les responsables du dit garage lors du passage du Colonel Mamady Doumbouya sont tous mis à l’écart, cela pour un règlement de compte.

Le plus alarmant est que ,chacun des responsables entretien un clan au sein du garage. De ce fait le président de la transition doit réorganiser ce service pour le bien des travailleurs, surtout dans un endroit stratégique comme celui-ci. qui n’a pas de nos jours de prime pour les travailleurs malgré celà le reste du carburant est souvent partagé entre les responsables.

Reportage Norbert lehala Tolno journaliste alicomguinee.com au cœur de l’actualité guinéenne et internationale 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here