Home A la une Application de la Convention Collective des Banques : la BIG qualifie les...

Application de la Convention Collective des Banques : la BIG qualifie les propos d’Abdoulaye Sow d’« allégations » et apporte des précisions…

1546
0
SHARE

L’application de la nouvelle convention collective des banques en Guinée pose problème. Dans une récente sortie médiatique, le secrétaire général de la FESABAG a décrié et cité certaines entraves liées à son application, une chose qui aurait pour retombée la menace des emplois dans le secteur.

Pour cela, le Directeur général de la Banque Islamique de Guinée (BIG) est pointé comme celui qui aurait proposé , deux hypothèses à savoir : L’application intégrale de la convention avec comme repercution, des départs négociés c’est-a-dire la libération d’une partie des travailleurs. Ou le lissage de la convention sur une période de deux à trois ans . Ce qui concours selon le syndicaliste Abdoulaye Sow au licenciement d’une trentaine de personnes dans ce secteur financier.

Une déclaration que le mis en cause estime être mal compris, sur sa version des faits, il a  mercredi 25 août 2021, lors d’une interview accordée à certains journalistes, apporté des précisions sur sa position qui mettent en évidence ce qu’il appelle les allégations .

《Je suis surpris et dépassé par rapport au propos du secrétaire général de la FESABAG, Abdoulaye Sow. Ce sont des propos qui sont très loin de la réalité.
J’ai dirigé la commission de négociations et j’ai tout fait pour qu’on puisse avoir une convention acceptable au niveau du secteur bancaire. J’ai tenu à prendre d’autres conventions collectives de la sous-région notamment celles du Sénégal et du Togo. Une question de voir qu’elles sont les dispositions qu’on pourrait adapter pour la Guinée. Au moment des discussions, c’était houleux mais nous sommes parvenus à un accord. J’ai toujours dit qu’il pourrait avoir des conséquences au niveau de certaines banques sans qu’il n’y ait des répercussions au niveau du personnel》, a regretté Sidy Gueye.

Ensuite , 《en ce qui concerne la BIG, lorsqu’on a analysé la situation, déjà avant la convention collective, on était à un niveau de masse salariale élevé. Donc, avec la signature de la convention, il fallait qu’on puisse voir comment gérer cette situation. C’est ce qui m’a amené à faire deux propositions ou deux options au personnel.

La première option était l’application intégrale de la convention collective mais avec comme répercussion, des départs négociés d’une partie du personnel. Je précise qu’il s’agit de départ négocié, il n’a jamais été question de licenciement.

Un départ négocié, c’est une proposition de paquet à la clef des mesures d’accompagnement. Ou on applique une partie de la convention collective sur une durée de deux à trois ans. Voici les deux options que j’ai proposées au personnel. Je rappelle qu’il y a eu beaucoup de désinformations par rapport à cette situation (…).

Contrairement aux propos qui ont été tenus, la BIG fait partie des trois premières banques qui ont commencé l’application de la convention collective par le paiement des rappels. Nous avons payé des rappels de janvier à juin 2021 et ensuite payé le mois de juillet avec l’indice de 10.6. C’est vérifiable

Quelqu’un qui a eu à diriger la commission de négociations, qui a donné à son personnel beaucoup d’avantage parmi lesquels je cite le car-plan pour tous les directeurs, c’est-à-dire des véhicules avec dotation en carburant. La même chose avec tous les chefs d’agence. Nous avons mis en place des distinctions avec des avantages sans compter les financements immobiliers. Cette personne ne va pas dire qu’elle ne va pas appliquer la convention collective. Si une direction générale fait tous ces sacrifices pour son personnel y compris le 14ème mois avant même la signature de convention collective, qui demande au personnel de faire un sacrifice pour lister sur deux ou trois ans (…). La BIG est ouverte à toutes négociations dans l’intérêt supérieur du personne et de l’institution bancaire》, a exprimé notre interlocuteur.

Alseny Fadiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here