Home A la une Visite de terrain: le nouveau Directeur de la sécurité routière s’engage dans...

Visite de terrain: le nouveau Directeur de la sécurité routière s’engage dans la bataille de changement de comportement de ses agents…

1865
0
SHARE

Le vendredi 20 août 2021, le nouveau Directeur central de la sécurité routière, a poursuivi sa sortie de prise de contact avec ses unités déconcentrées notamment, dans les commissariats spéciaux de la police routière du grand Conakry.

Apres l’étape de Dubréka et Coyah, Sonfonia , Anta et Cobayah, ceux de Matoto et Bembeto ont aussi connu sa présence ce matin. Partout, Thierno Sanou Diallo a véhiculé les messages communs dans lesquels, il a invité les agents à la bonne conduite sur le terrain. Mais aussi, il, les a invité à s’employer pour la mobilisation des recettes de contraventions .

En effet, cette prise de contact avec ses unités déconcentrées a débuté le 18 août dernier. Il est question de toucher et voir les réalités de fonctionnement, les difficultés et les dispositions à prendre par rapport à cette police routière, qui est appelée la « vitrine de la police nationale ». A cet egard, des pistes de solutions ont été proposées pour corriger les faiblesses constatées. Les agenst ont été interpellés à s’engager pour le changement de conscience et de comportement.

《Il est nécessaire de venir vous rencontrer, connaitre vos problèmes, suivre vos réalités, et surtout vous demander à l’engagement dans le travail. Aujourd’hui, nous sommes dans un corps qui est un corps républicain. C’est pourquoi, depuis qu’on est vénusiens à la tête de ce ministère mon adjoint et moi sommes toujours sur le terrain. Parce que, la circulation routière ce n’est pas dans les bureaux mais sur le terrain . C’est pourquoi, j’invite les agents à faire peau neuve et à redynamiser les activités de la police routière en faisant en sorte qu’ils soient présents 24h/24 dans les carrefours et les intersections pour réduire les embouteillages .

Mais aussi retenez que, la police routière est et demeure la vitrine d’un pays. Par exemple, si un étranger rentre dans un pays à travers le comportement d’un brigadier chef, il peut juger le pays c’est pourquoi vous devrez être exemplaires et à l’avant garde de tout. Pour ne pas ternir l’image de notre pays et de la corporation》, a exprimé Diallo thierno Sanou directeur central de la police routière .

Ensuite, en parlant de la somme de 814.666.000 de francs guinéens que sa direction doit mobiliser appelée contrat de performance pour les caisses de l’Etat , il a exprimé sa desolation qu’elle soit de nos jours à 12% de recouvrement. Sanou a donc profité pour inviter les agents aux actes républicains. Ce qu’il explique par le fait de privilégier les carnets de contravention en cas d’infractions arbitrées par un conducteur non par la prise des raquettes .

《Tout le monde nous accuse de requêter et c’est vrai . Vous avez les carnet de contravention , un chauffeur qui est en infraction ne discutez pas avec lui, faites le comprendre qu’il est en infraction et vous l’expliquez et faites un reçu et il va au trésor pour payer son argent.

Et si cet argent est payé, la police routière est le seul corps qui a 50% des ristounes dans les amendes arbitrées, ça ne vous suffit pas ? Puisque vous savez que vous gagnez ces ristounes travaillez dans la légalité et le respect des règles 》, a-t-il fait part .

Cette visite de terrain s’etandra sur les autres commissariats de la capitale .

Maké Fofana pour leprojecteurguinee.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here