Home A la une Intoxication alimentaire à Dabondy : l’autopsie du corps prouve le contraire des...

Intoxication alimentaire à Dabondy : l’autopsie du corps prouve le contraire des analyses de l’ONCQ (Famille)

110
0
SHARE

Il y a trois (3) mois, la famille Sangaré habitant à Dabondy dans la commune de Matoto, avait été victime d’intoxication alimentaire, suite à la consommation dit-on, du corne bœuf Oderich qui avait causé la mort du père de famille.

La direction générale de l’Office National de Contrôle Qualité (ONCQ), avait pris la situation à bras-le-corps en procédant à l’analyse de ce produit incriminé dans deux laboratoires guinéen et sénégalais. Après ces différentes démarches, selon l’organe, le produit s’est avéré “propre à la consommation”.

Trois semaines plus tard, les résultats de l’autopsie du corps du père de famille prouvent le contraire, selon un des membres de la famille contacté par notre rédaction ce 07 juillet 2021.

“Les résultats de l’autopsie sont sortis et l’intoxication alimentaire est confirmé. Le père de la famille Sangaré est décédé suite à la consommation d’un aliment contenant de la toxine. Vous savez, les résultats étaient disponibles depuis le mois d’avril dernier, mais nous c’est hier mardi qu’on nous a communiqués les résultats. L’autopsie prouve le contraire de ce que les analyses de l’intoxication alimentaire a donné. Le TPI de Mafanco a déjà ordonné le commissaire central de Gbessia de faire des enquêtes préliminaires qui vont débuter demain”, a confié un des membres de la famille Sangaré.

Affaire à suivre !

mosaiqueguinee.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here