Programmation pluriannuelle des dépenses des quatre ministères : L’ ATI-PASAG renforce la capacités...

Programmation pluriannuelle des dépenses des quatre ministères : L’ ATI-PASAG renforce la capacités des cadres des ministères concernés !

44
0
PARTAGER

 

Ce lundi 29 mai, à Conakry, l’ ATI-PASA-G (assistance technique internationale) a ouvert les travaux  de l’atelier de formation et de sensibilisation axé sur la LORLF, la GAR, le budget programme et suivi -évaluation axés sur les résultats. 

Par ailleurs, elle a convié les cadres des ministères de l’Agriculture,  de l’Elevage et des Productions Animales, des  Pêches,  de  l’Aquaculture et de l’Economie maritime,  de l’environnement, des eaux et forêts, dans l’application de la nouvelle loi organique du 21 juillet 2012,relative aux lois de finances LORLF à l’atélier .C’est une   loi qui  prévoyait un basculement organisé et progressif vers la budgétisation pluriannuelle généralisée en 2017.

Cette  loi se veut être une constitution financière promulguée le 6 aout 2012  par le président de République. Elle inscrit définitivement la Guinée dans la gestion axée sur les résultats comme mode de gestion de l’action publique.

Dans cette dynamique ,avec l’appui de la Banque mondiale, une équipe d’assistance technique internationale (ATI) a été mobilisée pour accompagner le pays dans la programmation pluriannuelle des dépenses, et le renforcement des capacités des acteurs en matière de gestion des finances publiques, de la planification, exécution et le suivi-évaluation des activités.

Cette ouverture des travaux  dit l’organisateur, est un préalable au démarrage  de l’élaboration des budgets programme ( programmation pluriannuelle des dépenses des quatre ministères)visent  les objectifs suivant : permettre une appropriation de la nouvelle LORF, les innovations introduites, ses exigences et les modalités  pratiques de son application ; s’imprégner de la gestion axée sur les résultats, le budget programme, leur exigence, les principales étapes et leur mise en ouvre .Permettre  à l’instance dirigeante des quatre ministères de s’approprier des nouvelle  réformes  en terme de gouvernance économique et financière en vue de leur adhésion au processus ; permettre la constitution d’une masse critique d’acteurs, au niveau  du secteur développement rural capables d’opérationnaliser le budget programme et d’en suivre la mise en œuvre.

Aussi, les experts dérouleront  trois modules de formation suivant la nouvelle loi organique relative aux lois des finances  LORF et la GAR : contenu et innovation apportées, le budget programme : définition et pratique ; le suivi et évaluation axés sur les résultats.

Alseny SENY FADIGA

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE