Religion : Mory TOUNKARA, l’animal à abattre…

Religion : Mory TOUNKARA, l’animal à abattre…

101
0
PARTAGER

Sambailo est l’une des sous-préfectures de la préfecture de Koundara, en Moyenne-Guinée. La préfecture couvre une superficie de 5.500 km2 pour une population de 106.048 habitants, à majorité musulmane ainsi que les sous-préfectures notamment Sambailo où le désistement le 13 juin 2013, du jeune Mory Tounkara de la religion musulmane dévient scandaleux, étonnant et surprenant pour toutes les couches. Il est l’animal à abattre et à tout prix. C’est une information reçue par notre rédaction par l’entremise d’un de nos correspondants basés à Sambailo qui nous a joints au téléphone.  Découvrez…

Les causes du désistement de Mory Tounkara de la religion musulmane…

Selon diverses sources reçues à Sambailo, Mory Tounkara et ses deux parents pratiquaient tous ensemble la réligion musulmane. Constatant de diverses pratiques néfastes effectuées partout dans le monde par les terroristes qui se réclament de la religion musulmane, le jeune Mory Tounkara a eu un dégout total sur la pratique de la réligion musulmane. Il a décidé de rester sans religion, ce qui lui a entrainé tous les malheurs dans sa vie notamment la haine généralisée de ses proches de famille et toute la population de sambailo, il est donc devenu la personne non gratta de son village (Sambailo), un aminal à abattre.

                        Témoignage d’un habitant de Sambailo…

‘’ Dans notre village, Mory Tounkara a été la seule personne à désisté de la religion musulmane. Bien que ses parents soient des musulmans, lui il a désisté. Un jour je l’ai approché pour lui demander les causes de son désistement à la religion musulmane, il m’a répondu : « vu la situation des musulmans dans le monde je me suis découragé de la religion musulmane. Des terroristes qui se réclament de la religion musulmane tuent quotidiennement un peu partout dans le monde. Pour ça, je décide rester sans religion »’’ a dit Bouba Tambassa.

Et d’ajouter : « Mais depuis cela s’est passé, tout le village était contre lui maintenant. Car , il ne priait plus et n’assistait à aucune réunion de la réligion musulmane mais aussi, il ne se comprenait avec personne dans le village. Sur le sujet, sa maman est tombée malade, elle avait peur de perdre son foyer, car son mari, le père de Mory Tounkara est très exigeant et très collé à la religion musulmane. Bref, les gens provoquaient Mory. Quand il sort dans la rue, d’autres lui cognaient avec des cailloux. Vu tout ces problèmes, j’ai appris que Mory a decidé d’aller rejoindre son oncle à conakry le 13 juin 2013. Selon les sources, Mory serait sorti ici très tôt le matin du 13 juin 2013 pour aller à conakry chez mon oncle. Ce départ de Mory de notre village est consécutif à la prise de feu de notre mosquée.

mosk

Il aurait été soupçonné par tous les habitants de sambailo. D’autres disaient dès qu’il rentrerait au village, Mory pourrait être brulé vif, par ce qu’il joue avec Allah (Dieu). Depuis ce jour, je n’ai plus les nouvelles de Mory ».

Des conséquences graves sur son oncle qui l’aurait reçu à Conakry…

Dans nos investigations sur ce sujet, d’autres sources ont revelé que les populations de Sambailo avaient mises une commission en place pour la récherche de Mory Tounkara. Son oncle aurait été emprisonné dans ce cadre pour avoir réfusé de les livrer Mory Tounkara pour des fins d’exécution.

          Les régrets de la maman de Mory Tounkara…

« en quittant la religion musulmane, sans l’avis de son père ni moi-même, mon fils Mory Tounkara a failli me faire prendre mon foyer, il sait que son père est très exigeant, chaque matin, à 6 h du matin son père nous réveille pour des prières. Comment lui peut abandonner la religion musulmane et rester sans religion ? Comment peut-il abandonner la religion de ses ancêtres ? Moi, sa mère, et son père, nous sommes nés musulmans, nos parents aussi. Comment lui Mory peut être mécréant jusqu’à ce niveau ?. J’ai du perdre mon foyer, j’aurais du le prendre!!! Malheureusement que les soucis du désistement de mon fils Mory de la religion musulmane ont emportés son père. Mon mari est décédé par l’effet de la honte qu’il avait eu envers ses semblables, bref en vers tous les habitants de Sambailo » a regretté la maman de Mory en pleurant.

Le jeune Mory Tounkara doit la vie sauve à son oncle, des mains duquel, il aurait pris la tangente pour une destination inconnue.

Affaire à suivre…

Mouctar Dramé

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE