Littérature : L’ambassade du Japon en Guinée et le commissariat général de Conakry...

Littérature : L’ambassade du Japon en Guinée et le commissariat général de Conakry Capitale mondiale du livre s’entendent sur la construction des points de  lecture dans la commune de Dixinn  

44
0
PARTAGER

 

L’ambassade du Japon en Guinée et  le commissariat Général de Conakry capitale mondiale du livre ont procédé à la signature d’un projet de construction des points de lecture dans la commune de Dixinn ce mardi 13 Juin 2017.

Dans son discours de circonstance, L’ambassadeur du Japon en Guinée s’est réjouit de la signature du projet.

Hisanobu Hasama : <<C’est avec un grand plaisir que je vous accueille pour la signature du projet de construction de points de lecture dans la commune de Dixinn. Ce projet, dun montant de cent-quarante-sept mille quatre cent dollars (147 400&), soit environ un milliard trois cent quarante-et-un millions million de Francs Guinéens (1 341 000 FG), doit permettre la construction et l’équipement de 5 points de lecture, dans le cadre plus général de Conakry, Capitale Mondiale du Livre 2017>>. dira t-il.

Poursuivant, il dira que le système de démocratie est essentiellement basé sur le principe de garantie des froid humains.<<La démocratie est basée sur la garantie des droits fondamentaux des personnes, dont la liberté d’expression.Nous savons qu’il y a une multitude d’opinions qui sont formulées soit en faveur du  pour , soit en faveur du contre. C’est en lisant que nous apprenons beaucoup de choses, c’est comme sa que les pays démocratiques se développent. Il est d’ailleurs à noter que les autodafés sont pratiqués dans certains pays à régime dictatorial, où les fondamentaux sont bafoués. C’est pourquoi la liberté de lecture est primordiale.
En effet, comme tout le monde le sait,Conakry a été déclarée Capitale  mondiale du livre d’avril 2017 à avril 2018 par L’UNESCO, et le gouvernement Guinéen a déclaré cet événement majeur d’intérêt public.
Ce qui prouve que la démocratie est plus en plus consolidée. Et il s’agit dun apport intellectuel, indispensable pour le développement du pays, mais aussi d’un apport plus immatériel, culturel: celui de l’esthétique, du rêve et du foisonnements des idées. Certes les jeux vidéo sont actuellement partout en vogue dans le monde. Mais ces jeux ne développent jamais les capacités intellectuelles. Contrairement à cela, la lecture tranquille peut cultiver l’intelligence des personnes et les bonnes dispositions des enfants. Précisera t-il.

Dans cette même lancé, il dira <<le gouvernement Guinéen contre ses efforts depuis des années dans le développement de l’alphabétisation, de la scolarisation et du savoir. Et Conakry capitale mondiale du livre est un apport majeur à ces efforts. Aussi ,le Japon a t-il répondu favorable ment à la requête du Gouvernement Guinéen, et à celui du commissariat Général de l’événement, afin de doter Conakry, et plus particulièrement la communes de Dixinn ,de 5 points de lecture,qui seront construits et équipés avec ce don, dans les quartiers de kénien ,Dixinn Mosquées ,Hafia Minière II, Dixinn centre II et landreah. Les terrains ont été mis à la disposition par la commune de Dixinn et le Gouvernorat de Conakry. Et les livres qui viendront garantir ces centres de lecture seront fournis par L’UNESCO. Il s’agit donc dune synergie de tous les acteurs ici présents en faveur de la lecture à Conakry . à t-il conclut.

Pour sa part , le commissaraire Général de Conakry Capitale mondiale du livre , cette signature est une avancée majeure. Sandy kaba Diakté.<< Monsieur L’ambassadeur, vous ne pouvez pas comprendre notre satisfaction au sortie pour la signature de cette convention, parce-que vous allez nous ouvrir une véritable porte par rapport à cette activité et en ayant confiance au commissariat Général en finançant ,5 points de lecture vous faites notre rêve une réalité, madame la ministre nous a dit tout de suite que le véritable projet c’est que Conakry devienne Capitale Africaine du Livre donc c’est un projet encore pour vivre. Capitale mondiale mondiale du livre c’est en quelque sorte le soubassement Conakry demain et vous avez cru en mettant des l’argent du contribuable japonais dans ce projet. Je voudrais sincèrement au nom des enfants des Guinée, au nom des jeunes de Guinée, au nom des citoyens de Guinée en particulier, au nom des citoyens de Dixinn vous remercier sincèrement et remercier le Gouvernement du Japon à conclut le commissaire Général .

Eugène Capi Balamou

 

00224 622 298 802/655 437 268

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE