Jeunes de Kaloum : de simples raquetteurs…

Jeunes de Kaloum : de simples raquetteurs…

335
0
PARTAGER

Kaloum est l’une des cinq communes de la capitale guinéenne, Conakry. Elle regorge des jeunes qui ont opté pour la facilité de gain d’argent, bref de la belle vie sans le moindre effort de leur sueur constate-t-on. Le tour de notre reporter à Kaloum est une parfaite  illustration sur le fait.

Sur le terrain, notre reporter a constaté que dans les grands carrefours, lieux publics ou sous les arbres notamment au bord de la route, les jeunes de Kaloum se livrent à des pratiques déshonorantes. Ils n’épargnent pas les bureaux des chefs, où ils se servent des paroles élogieuses à l’égard de ceux-ci.

L’habillement de ces jeunes est trompeur, de vestes soutenues par de bons souliers et bien  cravettés, très propres. D’autres portent de basins pour se montrer responsables dans le faux.

Les jeunes de Kaloum, constate notre reporter, mémorisent les numéros de tout les véhicules administratifs des cadres du pays, à savoir notamment, les directeurs nationaux et généraux, les chefs de cabinets, les secrétaires généraux etc…

Assis sous les arbres, ces jeunes visent à distance ces véhicules pour appeler des cadres à leur propre nom dans les véhicules. D’autres nettoient des véhicules à l’aide de leurs vestes ou basins avec des éloges intarissables. Et, la recette minimum journalier de chaque jeune s’élève à 100.000 FG.

Nous y reviendrons !!!

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE