Home A la une Mise en place du Conseil National de la Jeunesse : Le COJELEG...

Mise en place du Conseil National de la Jeunesse : Le COJELEG émet des doutes sur la crédibilité du Ministère de la Jeunesse, demande l’implication du Chef de l’Etat…

444
0
SHARE

Pour la mise en place du Conseil National de la Jeunesse en Guinée, le Collectif des Jeunes Leaders de Guinée (COJELEG) a émis des doutes sur la crédibilité du Ministère de la Jeunesse et demande l’implication personnelle du Président Colonel Mamadi Doumbouya. C’est ce qu’a fait savoir Aboubacar Bafodé Fofana, le vice président et porte parole du du COJELEG dans cet entretien qu’il a accordé à notre rédaction.

A l’entame de son intervention, M. Fofana a déclaré : « Je constate la mise en œuvre de la politique de la jeunesse sur instruction du Monsieur le Président de la Transition le Colonel Mamadi Doumbouya, tout le monde est engagé pour la mise en place de cette institution tant attendue à l’image des autres pays de la sous région. Selon la charte Africaine de la jeunesse nous savons qui doit participer et qui ne doit pas participer de Conakry à Yomou ».

Selon lui, la Guinée est un pays où tout le monde est champion, parce que nous refusons de commettre les mêmes erreurs du passé surtout ce que nous avons vécu sur le choix des représentants des jeunes lors de la mise en place du CNT. Actuellement tous les Présidents structures des jeunes sont connus et aucun parti politique, aucune société civile et aucun syndicat ne doit parler au nom de la jeunesse, il y’a un adage qui dit qui << il n’y a pas le représentant en présence du représenté >> fin de citation.

« Nous demandons également l’implication personnelle du Chef de l’État, Président de la Transition le Colonel Mamadi Doumbouya pour la réussite de la mise en place de cette structure parce qu’il a beaucoup des enjeux qui nous attends et je sais de quoi je dis ça, les gens sont capables de jouer l’influence où faire des recommandations, surtout la falsification des extraits de naissance, des  documents administratifs pour pouvoir participer ».

« j’invite les jeunes de Guinée d’être prudents et sereins parce que la jeunesse Guinéenne est Unie et indivisible et l’implication sans faillie des Directeurs Communaux, préfectoraux et régionaux pour la réussite de cet événement qui peut être notre dernière chance après plusieurs demandes ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here