Home A la une Culture: Conakry accueille la 1ère édition des 72 heures de l’événementiel Guinéen.

Culture: Conakry accueille la 1ère édition des 72 heures de l’événementiel Guinéen.

SHARE
Fiesta Class Service et Afro Shop Delmax ont procédé ce jeudi 26 mai 2022 au lancement officiel des 72 heures de l’événementiel guinéen. Un événement des acteurs culturels, d’exposition des œuvres d’art, mais aussi de débats qui se tiendra du 26, 27 au 28 mai 2022 sous le thème <<Enjeux perspectives d’une filière créative et responsable>>.
 
Hawa Keïta, PDG de l’agence hôtesse événementielle et de décoration, Co-organisatrice dudit événement revient sur l’objectif de cette première édition:
«C’est une façon de célébrer toutes les personnes qui sont dans l’événementiel, c’est-à-dire les professionnels et les dérivés. On a voulus organiser cet évènement pour mettre la lumière sur toutes les personnes qui rentrent dans la réussite d’un événement. On s’est dit il n’y a pas mal d’organisateurs d’événements, alors pourquoi ne pas organiser un évènement pour ceux qui organisent aussi?. Nous avons prévu des activités d’exposition parce que nous faisons la promotion du contenu local et des PME. Nous avons aussi mis en place des panels sur différents thèmes qui rentrent dans le cadre de l’organisation d’événement», a-t-elle fait savoir. Avant de poursuivre que:
 
«Il y a des séances de formation qui sont prévues également sur différents thèmes qui vont débuter à l’instant même et aussi les jours qui suivent il aura d’autres activités de formation. Et, un concert parce qu’on ne peut pas parler d’événement sans parler de concert qui est une organisation à grand public. Nous avons décidé d’insérer l’excursion parce qu’on veut mettre aussi une lumière sur nos différents sites touristiques, histoire de faire la promotion du tourisme en Guinée», a laissé entendre Hawa Keïta.
 
 
Présent à la cérémonie, Souleymane Thianngel Bah, secrétaire général au ministère de l’information et de la communication a tenu à ajouter que:
«L’idée c’est d’expliquer aux gens que fondamentalement lorsqu’on organise un événement, le passage par la case médias est nécessaire pour qu’on puisse toucher le plus grand nombre de public. Mais, même temps relativiser cela, qu’il ne s’agit pas seulement des médias traditionnels, ceux du digital font partie aussi» rappelle t-il. 
 
« Au sortir de ces trois jours d’activités, les participants comprendront comment organiser un évènement, les procédures, les étapes à suivre mais, aussi la différence entre les types d’événements », espèrent les organisateurs. 
 
 
Alama Kolomou pour Leprojecteurguinee.com 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here