Home A la une Lutter contre le Mal Guinéen (Par Alseny Touré)

Lutter contre le Mal Guinéen (Par Alseny Touré)

SHARE
Depuis le 5 septembre, la Guinée fait l’expérience d’une nouvelle transition inaugurée par un coup d’État. Cet événement gravissime a suspendu les institutions  de la République, abrogée la constitution remplacée par une charte de la transition parjurée et muette sur le CHRONOGRAMME DE LA TRANSITION.
Pendant ce temps, le pays vit des temps de régression démocratique attestée par le rapport du département d’État Américain qui juge au vitriol la transition qui se déroule. Elle y pointe de graves viiolations des droits de l’homme et des reculades démocratiques notoires.
Pourtant, le CNRD a promis de s’attaquer au mal Guinéen le 5 septembre en remettant l’État de droit à l’endroit.
Au constat, le pays vit un désenchantement terrible marqué par le décalage entre les promesses du CNRD et la réalité qui renvois à un régime de licence mâtiné de césarisme.
Les RÉFORMATEURS veulent s’insurger contre cet etat de fait. Car lutter contre le mal Guinéen ce n’est pas instrumentalisée la justice et affaiblir l’État de droit. C’est au contraire renforcer l’indépendance de la justice et veiller à l’application pleine et entière de la loi. Il ne s’agit pas d’apporter sa caution  à un procureur de la République malmenant la procédure. Il s’agirait pour le garde des sceaux de prendre  ses responsabilités pour sauver l’honneur de l’État de l’embourbement judiciaire en mettant fin à la procédure actuelle intentée contre Kassory et Cie. Il y va de l’image de notre pays.
#Lutter_contre_le_mal_Guinéen, ce n’est pas affaiblir la gouvernance en ostracisant les seniors dont l’expérience nous sont si chers par une théorie contestable du non recyclage.
On crie place au jeune, or c’est le culte du jeunisme qui prévaut, qui consiste à célébrer la jeunesse en faisant fi de ses faiblesses au nombre des quels on peut compter le manque d’expérience et le manque de savoir faire. De sorte que le bilan du non recyclage  abouti à la perte de compétence de l’administration publique illustrée par le Premier ministre confondant à une heure de grande écoute les chiffres et les valeurs. L’amateurisme et l’incompétence au pouvoir.
#Lutter_contre_le_mal_Guinéen, ce n’est pas de lancer le pays dans un conflit mémoriel sans lendemain en lançant les #ASSISES sans aucune préparation avec pour seul objectif de servir un agenda caché : inscrire la transition dans la durée.
#Lutter_contre_le_mal_Guinéen, ce n’est pas discréditer la lutte contre la corruption en s’acharnât sur les adversaires politiques dépeints en corrompus.
#Lutter_contre_le_mal_guinéen, ce n est pas proclamer la refondation de l’État et se livrer à des nominations fantaisistes. On ne lutte pas en fait contre la médiocrité en faisant la promotion de ceux qui n’ont pas fait l’effort minimal de terminer leurs études. Quel signal on renverrait à la jeunesse, quant on déconnecte la réussite de l’effort, quant on ne réhabilite pas le mérite et la compétence.
#lutter_contre_le_mal_Guinéen, c’est faire la transparence sur les dépenses budgétaires de la Présidence, pendant que les autres dépenses publiques sont gelées.
#lutter_contre_le_mal_Guinéen, c’est faire dos à vos pratiques actuelles et ouvrir un débat serein avec cette page de l’histoire de notre pays. Le préalable passerai par le renvoi du Chef de Gouvernement et la nomination d’un nouveau Premier ministre pour relancer la transition sur de bonnes bases. En ne faisant pas cela Monsieur le Chef de la junte militaire au pouvoir, Président de la Transition, vous serez la fusible en cas d’exacerbation de la crise sociale. Ah bon entendeur salut ..
Alseny Gali Menguè Toure
Porte parole des RÉFORMATEURS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here