Home A la une Conakry : un maître coranique et cinq autres jeunes arrêtés pour viol...

Conakry : un maître coranique et cinq autres jeunes arrêtés pour viol sur 4 mineures

71
0
SHARE

Ce mercredi, la Brigade Spéciale pour la Protection des Personnes Vulnérables de la Belle-vue, dans la commune de Dixinn, a présenté à la presse cinq présumés violeurs. Les prévenus ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés sauf le maître coranique. Deux d’entre eux auraient abusé d’une fille et un autre se serait filmé en plein acte sexuel avec son amante.
« Ce matin, on vous présente cinq présumés violeurs de quartiers différents dont l’âge varie de 23 à 29 ans. Par contre celui des victimes est de 12 à 15 ans au maximum. C’est pour vous dire que ces malfaiteurs n’abusent que des petites filles. Mais ce qui est marquant dans cette présentation, c’est qu’il y a un cas où il y a eu séquestration. Il a pris la fille, il l’a séquestrée, l’a violée et l’a menacée à l’aide d’un couteau. C’est pour vous dire que les parents ont cherché l’enfant depuis très longtemps et quand nous on a été informé, on a fait une descente musclée chez lui. Et on l’a pris en fragrant délit avec la fille. Donc ces différents cas que nous vous présentons ce matin, c’est pour interpeler les parents parce que le constat révèle que ces présumés violeurs sont pour la plupart des proches de la famille » explique adjudant chef Bernard Tinguiano, commandant de la Brigade spéciale pour la protection des personnes vulnérables.

Une victime qui a gardé l’anonymat, révèle : « l’acte s’est passé un samedi lorsque je revenais de l’école. Ma mère m’a dit de l’accompagner(mon bourreau) à leur spectacle et j’ai donné mon accord. Arrivée là-bas, il a garé son véhicule dans un terrain, condamné les vitres et abusé de moi. Quand il a fini, il m’a dit de ne pas dire à ma maman sinon, il va faire du mal ».

Sur les cinq présumés violeurs, un nie ce qui lui est reproché. Il s’agit du maître coranique.

« Dans le quartier, toutes les filles m’appellent mon mari et moi je les appelles mes femmes. Donc cette fille est venue chez moi la nuit à 22 heures. Je lui ai demandée pourquoi “tu viens ici et puis avec un couteau à la main?”. Elle m’a répondu qu’elle épluchait les oranges, c’est pourquoi elle porte ce couteau. J’ai tenté de la faire sortir de ma chambre, elle est partie en courant jusqu’à chez elle», soutient-il.

Cet autre accuse estime que son arrestation n’est pas due à un cas de viol, mais à une vidéo le montrant en plein acte sexuel avec une fille supposée être sa copine.
« Je ne l’ai pas violée. Si je suis là, c’est à cause de la vidéo que j’ai prise. Je l’aime c’est pourquoi j’ai fait ce filmage. Elle est mère de trois enfants. C’est une fille qui m’a pris le téléphone, qui est partie montrer à sa famille. Je regrette vraiment ce que j’ai fait. Je leur demande de me pardonner », dit-il.

Avec fatala

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here