Home A la une Interdiction de la chicha : Des Tenanciers des Bars, Motels, Night-clubs désapprouvent...

Interdiction de la chicha : Des Tenanciers des Bars, Motels, Night-clubs désapprouvent la décision

160
0
SHARE

Le président de l’Association Guinéenne des Tenanciers des Bars, Motels et Night-clubs en Guinée (AGT) désapprouve la décision des autorités sur l’interdiction de la consommation de la chicha en Guinée.

Valy Sacko dénonce ce qu’il qualifie d’une décision unilatérale prise sans consultation préalable. « J’ai reçu cette nouvelle avec beaucoup de frustration car en Guinée. On prend des décisions sans consulter les concernés. Sinon à partir du moment où il y a une structure signe de nom et reconnue par l’Etat, avant de prendre n’importe quelle décision, il fallait nous consulter. Chose qui n’est pas anormale… », fait savoir Valy Sacko.

Plus loin, le président de l’Association Guinéenne des Tenanciers des Bars, Motels et Night-clubs en Guinée (AGT) s’en prend aussi à la manière dont l’interdiction de la consommation de la chicha a été prise. « Les autorités ont procédé à cette interdiction sans nous dire réellement pourquoi la chicha a été interdite, en quoi la chicha représente un danger pour la santé publique… ».

Pour Valy Sacko, l’une des conséquences de cette interdiction de la chicha va être le chômage des jeunes. « Cette décision des autorités qui brise l’élan des entrepreneurs a beaucoup d’impact. Ce qui est une perte pour beaucoup d’entre nous. Pour nos employés, il y aura forcément des conséquences sur les travailleurs car les salaires qui étaient payés à un million seront revenus à la baisse et d’autres iront au chômage. L’Etat ne peut et ne pourra pas employer toutes ces personnes qui seront au chômage dans les jours à venir. Pourtant dans les autres pays, les PME sont soutenues par l’Etat mais en Guinée on cherche à les détruire ».

kalenews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here