Home A la une TPI de Kaloum : le directeur de publication de l’Observateur, jugé pour...

TPI de Kaloum : le directeur de publication de l’Observateur, jugé pour injure publique et diffamation

115
0
SHARE

Macky Daff, puisque c’est de lui qu’il s’agit est poursuivi par un notaire du nom de Me Lansana Tamadou, pour avoir publié dans les colonnes de son journal, à la date du 24 août 2020, un article dans lequel de nombreux propos tels, « un notaire indigne, incapable, un pseudo notaire, ou encore un notaire à la moralité douteuse », ont été tenus.

Interrogé sur les motivations de la rédaction de cet article, hier mardi, après l’ouverture des débats, le journaliste a reconnu avoir fait publier l’article incriminé, sans même prendre connaissance de son contenu. Toutefois il a réfuté l’accusation selon laquelle, il en est l’auteur.

En tant que directeur de publication du journal, pourquoi avez publié l’article sans le lire préalablement ? interrogea la présidente du tribunal.

« Parce que l’article est arrivé à mon absence. Puisqu’on devait boucler le journal, j’ai demandé qu’il soit monté », a répondu Macky Daff.

Et puis poursuit-il, «l’auteur de l’article qui est Dominique est un correspondant externe de notre journal. On avait déjà travaillé ensemble. Pour avoir confiance en lui, je ne doutais pas de l’article. Donc, l’erreur qu’on a commise, c’est d’avoir confiance en l’auteur. Si j’avais vu l’article avant la publication du journal, je l’aurais bloqué. Parce que, je ne cautionnerai pas la diffamation. Je suis un être humain, je sais ce que ça vaut », a expliqué le journaliste.

Le nommé Dominique qui est l’auteur de l’article était dans la salle d’audience. Il a aussi été appelé à la barre.

Devant le tribunal, il a reconnu avoir écrit l’article, et l’acheminé au journal L’observateur, bien qu’il ne soit pas journaliste. Il est un ingénieur géomètre, a-t-il dit.

Selon ses explications, c’était pour répondre au caractère de Me Lansana Tamadou, qui se serait mal comporté à son égard dans un dossier domanial qu’il traitait ensemble, et dans lequel ses beaux parents sont impliqués.

L’affaire est renvoyée au O3 novembre 2020 pour le réquisitoire et les plaidoiries.

mosaïqueguinee.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here