Home A la une Union des Orpailleurs de Guinée : le Président Tidiane Koita, installé dans...

Union des Orpailleurs de Guinée : le Président Tidiane Koita, installé dans ses fonctions !

151
0
SHARE

Les incompréhensions entre les orpailleurs de Guinée ont eues une issue paisible. C’est l’élection de Tidiane Koita à la tête de l’Union des Orpailleurs de Guinée (UNOG) qui la matérialiser. Hier jeudi, 10 Septembre, l’homme a été investi dans ses fonctions dans un réceptif hôtelier de la place. La cérémonie a regroupé plusieurs associations et personnalités du secteur.

Fodé Bereté, le directeur national des mines, a représenté le Ministre des Mines à la cérémonie : ‹‹ monsieur le ministre des mines me charge de vous féliciter de vous remercier pour la tenue sans un esprit consensuel accepté par tous, les élections des membres de votre bureau qui doit être installé ce matin, il vous invite à travailler en équipe dans le respect des textes et lois qui réglementent votre activité, le ministre s’engage à vous apporter tout le soutien nécessaire pour la réussite complète de votre union, dans l’intérêt supérieur économique de notre pays.›› a déclaré, Fodé Bereté directeur national des mines.

Pour relever les multiples défis qui restent à relever dans ce secteur, comme l’exploitation des enfants dans les mines, la protection de l’environnement et le manque de cohésion des membres évoluant dans le secteurs.
Pour donner une nouvelle impulsion à ce secteur, le nouveau président, Tidiane Koita a étalé son programme pour les cinq prochaines années :

‹‹parvenir aux objectifs globaux, je bâtirai avec vous mes priorités sur 10 points cruciaux qui sont entre autres : l’organisation des structures de la base aux districts ou l’orpaillage artisanal est pratiquée. Veiller à la normalisation du prix sur le marché local afin de favoriser les investissements étrangers. Appuyer et doter les orpailleurs artisanaux en matériaux de travail pour moderniser le secteur en collaboration avec les partenaires techniques et financiers ainsi que le gouvernement. Lutter contre l’emploi et l’exploration des enfants dans les mines. Créer un cadre de concertation périodique et permanent entre les orpailleurs et l’Etat d’une part, et entre les orpailleurs et les partenaires d’autre part. Promouvoir la protection de l’environnement et le reboisement dans les zones d’exploitation. Lutter contre la délinquance, le banditisme et la prostitution dans les zones minières. Promouvoir la sécurité dans les zones minières en Collaboration avec les services de défense et de sécurité, redynamiser nos partenariats avec la Banque Centrale de la république de Guinée. Doter l’organisation de moyens financiers à la hauteur de ses ambitions. Ces priorités resteraient de vaines promesses sans le concours de tous les acteurs impliqués d’une manière ou d’une d’autre dans l’exploitation artisanal. Il s’agira entre autres d’établir un contact permanent avec l’Assemblée Nationale pour qu’à la source déjà, les lois qu’elle édicte soient conformes aux réalités et aux intérêts du pays et par ricochet des acteurs. Il s’agira également d’avoir un partenariat direct. Avec le Ministère des mines et de la géologie ainsi que les autres ministères transversaux en vue d’aider à mieux faire respecter la législation et de traduire en politique gouvernementale les préoccupations des Orpailleurs. Dans le souci de relever tous les défis pré-listés une équipe technique est déjà constituée et travaille d’arrache-pied sur les TDR de ces différentes priorités afin de passer ainsi de la parole à l’acte. ›› a dit le président de l’UNOG.

Alsény Fadiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here