Home A la une Promulgation de la Nouvelle Constitution Guinéenne : le compteur à ZÉRO (Par...

Promulgation de la Nouvelle Constitution Guinéenne : le compteur à ZÉRO (Par Alseny Fadiga)

330
0
SHARE

L’évolution positive de la Guinée suit les exigences des principes démocratiques. La magistrature suprême du pays n’a pas pris la décision à la hâte. Elle a donné la parole à toutes les sensibilités du pays, à travers une consultation élargie conduite par Dr Ibrahima Kassory Fofana, Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Le Président de la République quant à lui, ne voulant pas prendre une décision unilatérale et dictatoriale, a convoqué les guinéens aux urnes le 22 Mars 2020 pour le double scrutin, les législatives et le référendum constitutionnel. La majorité de l’électorat guinéen s’est exprimée en faveur du « OUI » donnant ainsi à la naissance d’une nouvelle République ( la 4ème) où le mandat présidentiel passe désormais de 5 à 6 ans.
Ce changement de la mandature présidentielle suite à l’adoption de la constitution par le peuple et sa promulgation par le décret présidentiel tournent totalement la page de la constitution de la transition de 2010. C’est une nouvelle Guinée qui est née.
Cette nouvelle naissance n’a rien à voir avec l’appellation de 3e mandat comme le font savoir certains guinéens. Le compteur est désormais à zéro.

Faut-il le rappeler aux détracteurs du pouvoir Condé que le compteur de la constitution guinéenne est à zéro. Ce n’est donc plus, s’il maintient sa candidature proposée par son parti le RPG, le même Alpha Condé Président de la République de 2010 à 2020, c’est un nouveau homme, un nouveau candidat à la conquête à nouveau du pouvoir. Et pour la présidentielle d’octobre 2020 est ouverte à tous les guinéens ayant remplis les conditions nécessaires prévues par le code électoral guinéen.

En Guinée, il n’y a pas de 3e mandat, le compteur est à zéro !

Alseny Fadiga, Citoyen Guinéen, Journaliste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here