Home A la une RN Kankan-Siguiri : un chauffeur ramasse un sac contenant plus d’1 milliard...

RN Kankan-Siguiri : un chauffeur ramasse un sac contenant plus d’1 milliard gnf, gendarmerie et police se tiraillent

594
0
SHARE

C’est à 15 km du centre-ville de la préfecture de Siguiri qu’un chauffeur de la route nationale (RN) Siguiri-Kankan a ramassé un sac d’argent dans la nuit de vendredi à samedi 27 juin 2020. Cette même nuit, le chauffeur s’est dirigé vers la sous-préfecture de Kintinia précisément dans le district de Bouré Fatoyah. Aussitôt, le président de la jeunesse de Fatoyah, informé de la situation a vite saisi le poste de police basé dans la localité, qui, à son tour informe le commissaire central.

C’est ainsi que le lieutenant-colonel Bakary Diawara (commissaire central) a instruit le chef de poste de prendre toutes les dispositions nécessaires pour bien sécuriser l’argent surtout une valeur importante portant sur plus d’1 milliard 720 millions de francs guinéens. De sources concordantes, la gendarmerie et la police se sont affrontées autour de l’argent.

« Lorsque la police a été saisie du dossier par le président du district, sur place nous avons vu des agents de la gendarmerie qui ont réclamé le sac d’argent argumentant que c’est sous l’ordre du procureur en instance de voyage privé. Mais dans les échanges verbaux, la gendarmerie a cru comprendre que la police a voulu garder l’argent », précise le président du district.

Dans la même lancée, cette somme colossale ramassée par le chauffeur aurait pris d’autres destinations explique le chauffeur, tout en précisant que les gendarmes avaient d’autres intentions. N’eût été la vigilance de la police et du président de la jeunesse de Fatoyah, ces 1 milliard 720 millions de nos francs allaient être source de confusion totale.

Ce samedi, 28 juin, le propriétaire de l’argent s’est présenté au commissariat central de Siguiri. Il s’agit de Matou Final, orpailleur de son état. Mais à la surprise générale, la somme déclarée et celle retrouvée dans le sac, il y a un manque à gagner de 480 millions de francs guinéens. Pour des précisions importantes, ce même jour, le représentant de la gendarmerie départementale, la police, la gendarmerie mobile, le représentant du préfet en plus des orpailleurs et le substitut du procureur de la république du tribunal de première instance de Siguiri se sont tous donné rendez-vous au commissariat central pour tirer la situation au clair.

Mediaguinee.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here