Home A la une Sheick Oumar Finando : « Si tu veux souffrir dans ta vie,...

Sheick Oumar Finando : « Si tu veux souffrir dans ta vie, il faut adorer Malick Sankhon… » (Opinion)

792
0
SHARE

Le Président de la république, Pr Alpha Condé a été très clair en disant qu’il a nommé certains cadres et Leaders Politiques afin qu’ils puissent aider a leur tour, les jeunes. Ce cadre qui pense par la suite, qu’il n’est pas obligé d’aider les jeunes, doit se tirer une balle dans la tête et aller en enfer.
Ce n’est pas la Cause Commune seule qui a fait Pr Alpha Condé, Président de la république, malgré tout, il y’a eu M. Malick Sankhon comme Directeur de la Caisse Nationale depuis plus de 8 ans mais il a fait quoi pour les jeunes auprès de lui, qui se battent pour lui et le parti Rpg arc-en-ciel ? Absolument rien. Si tu veux souffrir dans ta vie, il faut adorer M. Malick Sankhon, c’est pas une accusation, c’est un fait, si tu es avec lui, même l’ange Gabriel croira que tu as tout, alors qu’en réalité, ceux qui passent toute la journée à dormir ont une vie meilleure que toi. C’est justifié.
Sa garde ne me dira pas le contraire, monsieur Sékou Kader Diané sait de quoi je parle, M. Malick Sankhon est un simple égocentrique qui joue au tout pour moi et rien pour les autres ,en se servant des gens, après il vous piétine Il fait tout pour se servir, non pour rendre service au Président de la république, ni moins ceux qui l’aident. Il a horreur des hommes dignes et sincères envers le Président Alpha Condé, il haïra ces dernières sans cause valable mais il a cette qualité d’adorer les bénis Oui Oui, qui lui racontent du n’importe quoi, des mensonges pour remplir leur ventre, il apprécie ceux qui sont dans son esprit, pas dans l’esprit du Président Alpha Condé.
C’est avec cette façon de faire, il espère réunir toute la Basse Guinée, mais pour être sincère, il est très loin de cette personne, il n’a pas ce tempérament, il s’auto proclame rassembleur, peut être oui, mais il ne s’agit pas seulement de regrouper les gens ,il faut éviter qu’ils pleurent au fond d’eux, je pleure aujourd’hui au fond de moi sans cesse surtout quand j’ai appris que c’est M. Malick Sankhon qui m’a envoyé en Ukraine pour poursuivre les études et que l’opinion a cru à cette version qui est pourtant loin de la vérité.
Cette version m’a attiré la jalousie, les mauvais regards des gens qui ont pensé que M. Malick Sankhon m’a offert une vie paradisiaque et surtout, ça m’a privé de beaucoup de choses auprès de ceux qui pouvaient m’aider à avoir des sou pour satisfaire mes besoins, ils n’ont pas pu le faire, parce qu’il croyaient à cette version mensongère, mais j’avais préféré me taire là dessus pour ne pas humilier.
Celui qui n’a pas pu t’aider à avoir un endroit où tu peux gagner ta vie dignement, est-ce que ce dernier aura le cœur de financer tes études en Europe, où on parle des milliers de dollars ? Je vous laisse imaginer.
C’était la moindre des choses d’avoir un numéro matricule, parce qu’il avait cette possibilité au moins mais comme briser la carrière des gens ne signifie rien pour lui, il est resté indifférent.
Je sais quels sont ceux qui m’ont aidé, je ne me suis jamais abstenu là-dessus, parce que je ne suis pas un ingrat, je sais reconnaitre le bien fait des gens. Il faut retenir qu’il y’a des hommes qui ne sont et ne seront jamais reconnaissants envers ceux qui les aident, M. Malick Sankhon semble être de cette catégorie, il doit fournir un peu d’effort pour devenir Elhadj Malick Sankhon et agir de la sorte. Je lui prenais pour mon Papa, en oubliant que j’étais en politique, mais maintenant j’ai compris et j’ai appris non seulement la politique et comment se battre en politique, nous sommes désormais sur la même scène.
En tout cas Dieu ne dort pas, c’est une femme d’une trentaine d’année qui est aujourd’hui sa cheffe, Madame Zenab Nabaya, nouvellement nommé Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, ministère tetuel de la CNSS, il doit courir désormais pour aller faire le compte rendu auprès de cette dame.

N’est il pas un indice ?

À mes chers aînés de la LCC, Il est hors de question de s’en prendre au Président de la république, Il y’a eu Monsieur YAYO, , monsieur Ismaël Dioubaté du crac, ministre du budget et tant d’autres, tous issus des rangs des mouvements de M. Malick Sankhon. Si il s’est servi de vous pour se faire une place au soleil et devenir égocentrique par la suite envers ceux qui lui ont poussé et protégé, je pense que le Président Alpha Condé n’a rien à avoir dans tout ce que vous avez énumérés et je vous rappel que le Président Alpha Condé a besoin des cadres et c’est M. Malick Sankhon qui a besoin de maintenir des tocards auprès de lui pour faire bouger ses affaires qui semblent être en régression. Il doit descendre sur terre.

Sheick Oumar Finando

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here