Home A la une Promotion de la nouvelle constitution : le pouvoir Condé a-t-il trahi le...

Promotion de la nouvelle constitution : le pouvoir Condé a-t-il trahi le parrain de la Basse Côte, Cheick Taliby Sylla ?

772
0
SHARE

Le décret limogeant le coordinateur de la nouvelle constitution, Cheick Taliby Sylla  a été perçu comme une très haute trahison pour bons nombres d’observateurs de la société basse côtière qui, selon elle, s’est battue pour le Président Alpha Condé pour rien.

Dans la pratique des choses, Taliby sylla ministre limogé de l’energie est le chef de department en charge de la grande coordination des actions du secteur energetique , le veritable responsable de la gestion de l’electricité est l’EDG.

« Nous savons tous que nous sommes en periode d’etiage  c’est à dire Mars, avril, et mai nous trouvons incoherent qu’il porte la sanction de cette periode par cette evidence technique qu’existe partout dans monde. Depuis le rejet du plan de riposte gouvernemental de la part de la banque mondiale, un acharnement feroce s’est declanchée contre ce cadre par les communicants de la mouvance et de l’opposition. »

Il faut rappeler aux detracteurs du ministre Taliby que c’est grâce à lui qu’il ya eu le 2 eme mandat du professeur alpha Condé en sa qualité de directeur general du projet kaleta. Les deux dernieres années de la fin du premier mandat du regime actuel avait été agenouillé par le virus Ebola, tous les secteurs strategiques de l’economie ont été touchés par ce maudit virus et que le seul recours positif en terme de bilan était le barrage de kaleta. Le gouvernement s’en est sortie merveilleusement bien face à une opposition dechainée et determinées à prendre sa revanche. Cette prouesse du ministre Taliby Sylla a sauvé la face du regime aux yeux du peuple.

En plus du projet kaleta, le projet souapity est à 70 % de realisation de nos jours en moins de 6 ans de gestion du ministère de l’energie. Le ministre Taliby est en phase de finaliser plus de 700 megawatts du jamais vue en 60 ans d’independance de notre pays.
Au dela de ce bilan elogieux de ce cadre compétent , il a été le grand coordinateur de la nouvelle constitution dans la region de la basse Guinée. Ainsi, il avait reussi à federer tous les cadres de cette region dans cette tumultueux projet face à une adversité de taille de l’opposition et de la societé civile.

Cet artisan implacable de cette campagne accompagnée et soutenue par les cadres de cette region a mené une strategie forte et efficace. Il a fait le tour de l’ensemble des prefectures et sous prefectures sans replie pour répandre les ideaux de la nouvelle constitution.
La reconnaissance politique de ses efforts de ce cadre est une garantie de l’electorat du pouvoir dans ce fief difficile à maitriser qui, pour ces cas de figure pourrait balancer à tout moment dans l’opposition qui est menaçante et cherche par tous les moyens à reprendre le controle des choses.

« Nous restons confiants que le President a été très mal conseillé pour sacrifier le Ministre Taliby Sylla, l’homme aux 700 megawatts en 6 ans seulement. Le President doit absolument peser l’enjeu de cette décision qui risquerait de faire balancer son electorat en moins de 6 mois des elections Presidentielles de 2020. De nos jours, seule la haute Guinée est un fief garanti et sûr, la foret et la basse Guinée risquent de balancer dans l’opposition par les mauvaises stratégies des cadres qui induisent le President en erreur. » nous dit-on.

Certains observateurs avaient predit le limogeage de la plupart de ces cadres engagés et originaires de la basse Guinée à des postes strategiques. Et ceci, se matérialise quotidiennement aujourd’hui alors que la carte de la victoire du President Alpha Condé dependra de la reconnaissance des efforts fournis par ces cadres de cette region dans le maintien du systeme actuel, l’electorat de la basse Guinée est la plus difficile à maitriser.

De nos jours , beaucoup d’entre eux estiment que cette trahison de Cheick taliby sylla s’étendra sur d’autres cadres minoritaires au sein des postes strategiques du gouvernement . Donc il est grand temps pour le professeur de maintenir à tout prix ces plus fideles generaux qui ont pris tout les risques pour la victoire du parti en basse Guinée. Le President ne doit plus continuer à suivre les extremistes qui ne cherchent qu’ à lui mettre en difficultés et dans les difficiles calculs politique.
La grogne des populations de kindia, capitale de la basse Guinée est une illustration parfaite du mecontentement qui risquerait de faire eclater le parti dans d’autres prefectures de cette region.

Faut-il le signaler, que l’opposition est deja à pieds d’oeuvre pour profiter de cette situation actuelle pour recuperer le maximun de l’électorat du RPG par des erreurs politiques du pouvoir.
Pour rappel, en 2010 au 1er tour, le parti n’avait remporté aucune des 8 prefectures et des 5 communes de la Basse Guinée mais c’est grace à des cadres ressortissants issus du gouvernement, la victoire du parti au pouvoir a été garantie il y a 10 ans et grâce au combat atroce pour le parti au pouvoir partout.
En clair, si les données actuelles perdurent, les presidentielles de 2020 risquent de s’annoncer difficiles pour le RPG à la conquête de l’electorat de la Basse Guinée.

Alseny Fadiga

E-mail : [email protected]

Téléphone :+224 623 56 04 97.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here