Home A la une Scrutin du 22 mars : le consortium panafricain de la synergie des...

Scrutin du 22 mars : le consortium panafricain de la synergie des Observateurs électoraux de la Société Civile et de la Diaspora exhorte les acteurs à la paix..

783
0
SHARE

DECLARATION D’EXHORTATION DU CONSORTIUM PANAFRICAIN DE LA SYNERGIE DES OBSERVATEURS ELECTORAUX DE LA SOCIETE CIVILE ET DE LA DIASPORA AFRICAINE TOUS A LA PAIX EN GUINEE EN AMONT ET A L’ISSUE DU DOUBLE SCRUTIN LEGISLATIF ET REFERENDAIRE DU 22 MARS 2020 EN REPUBLIQUE DE LA GUINEE.

La République de Guinée, Nation enseignante de la valeur de fierté et de panafricanisme, dont ces valeurs sont porteuses de grande espérance pour le Salut de notre Continent, La Guinée de ses Responsables et de ses grands Hommes qui ont su, de toujours, être à la pointe du combat souverain pour le développement dans la Paix et la fierté de leur peuple, La Guinée des défis, qui sait les relever et les gagner, par ses fils et ses filles et avec ceux-ci, La Guinée, porteuse du flambeau de la souveraineté de nos États Africains, qu’il convient pour tous nos États et à l’unisson, aujourd’hui plus que hier, de convertir en donnée africaine cette vertu, afin d’entamer durablement, le progrès constant enfin et celui harmonieux de nos États, Voilà cette Guinée, celle de ses Hommes et de ses Valeurs, qui ne pourraient déroger à la règle primaire et cardinale que constitue la préservation de la Paix, Voilà donc cette Guinée, par la voie démocratique et la sollicitation du suffrage du Peuple Guinéen souverain, qui s’apprête à solliciter par les urnes, le suffrage de ce vaillant peuple, lors du double scrutin législatif et référendaire du 22 Mars 2020 en République de Guinée. A fortunes et expressions diverses observées, concernant cette compétition électorale importante, donnes démocratiques indéniables que constituent la notion de liberté d’opinion et d’expression dévolue à chaque citoyen, Notre Consortium Panafricain de la Synergie des Observateurs Électoraux de la Société Civile et de la Diaspora Africaines, composée des entités suivantes à savoir ; – Le « Parlement Africain de la Société Civile » en abrégé PASOCI; – La « Mission d’Observation Électorale de la Société Civile Africaine » en abrégé MOESCA; – L’ONG  » Ensemble Sauvons l’Afrique » en abrégé ESA; –  » L’Académie Diplomatique Africaine », notre relais à l’international basé à Paris en abrégé ADA – L’ONG « Misère Option Zéro  » en abrégé MOZ;

Notre dynamique ponctuelle d’action ainsi constituée, par l’action concertée avec les Hommes de DIEU, notamment l’Archevêque et l’Imam de Conakry, tient : – A saluer l’action de grande ouverture des Autorités Guinéennes, qui ont su en moment opportun, à permettre en toute transparence, à la Mission d’expertise de la CEDEAO, afin d’apporter des notions importantes, tout autant que des recommandations d’amélioration sur le fichier électoral, qui a tant animé de part et d’autre, la vie politique et publique nationales. Notre Consortium Panafricain, tient également à exhorter chaque guinéenne et chaque guinéen, à savoir raison garder, quelles que soient les circonstances, afin de ne point fouler le piédestal Paix, qui est une des Valeurs sur lesquelles se fonde une Nation qui se veut d’aller de l’avant ; Notre Mission, qui a observé qu’un climat de suspicion et de préjugés, règne entre acteurs politiques, exhorte la classe politique et la société civile guinéenne, à faire fi de part et d’autre, de cet aspect de non confiance mutuelle, afin de ne pas faire tâche d’huile préjudiciable sur la Nation guinéenne en Paix, la Nation guinéenne d’aspiration profonde de son Peuple, pour un développement harmonieux qui profite à toutes et à tous des guinéens et africains vivant sur le sol de Guinée. Ainsi, en donne de recommandations relatives à la Paix, notre Mission en Consortium Panafricain en appelle :

A la Jeunesse Guinéenne

De rester en dehors de toute manipulation politique quelle qu’elle soit, et de s’abstenir à tout aspect de violence et de vandalisme de la chose publique qui appartient à tous, et dont la destruction à un moment donné, ne fait que retarder l’aspect de nos États d’aller de l’avant ;

A l’endroit des Femmes

Sœur, épouse , mère que vous êtes, notre Mission en Consortium Panafricain, avec l’appui et en synergie des religieux de toutes confessions, vous exhorte à prendre plus que jamais, votre part active, dans le cadre du maintien de la Paix en Guinée, car de par votre statut de sœur, d’épouse, de mère, la Nation Guinéenne ne saurait que compter sur votre instinct de sagesse et de conseil à quiconque, pouvant mettre en péril la Paix si nécessaire en Guinée pour mieux avancer;

A la classe politique

Notre Mission encourage toute action in vitro comme ex vitro, pouvant converger vers le dialogue et la recherche du consensus, quelles que soient les points divergents, afin de ne pas mettre en péril le socle inéluctable pour tout développement que constitue la Paix.

En Conclusion

La Paix étant le premier facteur important à préserver pour sortir nos pays du sous-développement et aller à l’émergence, Puis le respect de nos lois avec l’organisation démocratique de consultations électorales dont nous encourageons la poursuite de ces actions par l’organe en charge des élections en Guinée à savoir la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Le respect tout autant enfin de la souveraineté et de la fierté de nos États africains, étant des donnes essentielles à ne point occulter tout en arrimant à toutes ces valeurs citées, une bonne dose de
consensus politique qui d’ailleurs, et toutefois en appellent à l’esprit d’ouverture de tous et au sens de l’écoute de l’Autre, Puisse le retenue animer chaque guinéenne et chaque guinéen, à l’orée de ce double scrutin législatif et référendaire du 22 Mars 2020 qui en appelle à la libre conduite, dans le respect de l’Autre et de ses convictions ou opinions, sans violences avérées ni perturbations, ni entraves aucune de chaque guinéenne et de chaque guinéen pour son pays, que reste et demeure la République de Guinée. Notre Consortium qui suivra les diverses étapes de cette double consultation électorale, que ce soit pendant ou en aval, en donne et en livre ainsi en amont, tant à l’opinion nationale que celle internationale, la présente déclaration d’exhortation de tous et de chacun, à la Paix, à l’issue et en amont du double scrutin législatif et référendaire en question. PAIX dans le cœur de chaque Guinéenne et de chaque Guinéen – PAIX pour son pays qui n’est que la Guinée, une et indivisible – DON DE SOI pour la Paix pour son pays, rien que la Paix pour son pays la Guinée – Tel est notre message lancé à tous et à chacun des Guinéens, pour la mère Patrie. Dieu bénisse la République de Guinée, Terre de Paix, Terre de fierté africaine, Terre de panafricanisme avéré qui se construit et se doit de continuer à se construire, avec l’apport toujours conséquent et le Don de soi de ses filles et de ses fils. Fait à Conakry le 18 Mars 2020 Pour large diffusion nationale et internationale Le Consortium Panafricain de la Synergie des Observateurs Électoraux de la Société Civile et de la Diaspora Africaines. Je vous remercie.

Le Chef de Mission Yves MAGLOIRE Contacts en Guinée (+224) 622 69 36 25 / 622 23 71 31 / 669 87 55 59

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here