Home A la une M. NESTOR KAGBADOUNO : « je perçois cette candidature comme une marque de...

M. NESTOR KAGBADOUNO : « je perçois cette candidature comme une marque de confiance renouvelée en ma modeste personne par le Président du parti GRUP, Papa Koly Kourouma »

1174
0
SHARE

Dès la publication de la liste générale des candidats, notre rédaction s’est aussitôt mise à la cherche des profils de candidats notamment de nouvelles figures. Parmi ceux-ci, M. NESTOR KAGBADOUNO qui est candidat sur la liste du parti GRUP, un allié du parti au pouvoir. Il a bien voulu répondre aux questions de notre Reporter. Interview….

Leprojecteurguinee.com : Bonjour M. NESTOR KAGBADOUNO

M. NESTOR KAGBADOUNO : Bonjour Monsieur
 
Leprojecteurguinee.com : Les noms des candidats inscrits sur la liste nationale du RPG-ARC-CIEL, viennent d’être connus. Quels sont vos sentiments ?

M. NESTOR KAGBADOUNO : C’est avec un sentiment de gratitude et de satisfaction que j’ai appris ce matin l’officialisation de la nomenclature des candidats inscrits sur la liste nationale du RPG-ARC-CIEL. L’existence de ma candidature sur cette liste s’inscrit en droit ligne dans l’optique de la concrétisation des accords d’alliance stratégique entre le parti GRUP et la mouvance présidentielle. Je mesure la portée de l’acte et l’immensité des défis à relever.
En toute humilité, je perçois cette candidature comme une marque de confiance renouvelée en ma modeste personne par le Président du parti GRUP. Il s’agit aussi de l’éloquente manifestation du respect de la parole d’honneur à laquelle le BPN du RPG-ARC-EN-CIEL attache un intérêt particulier. C’est pourquoi, je saisis la présente occasion pour exprimer ma profonde reconnaissance au Ministre d’Etat, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Monsieur Papa Koly KOUROUMA, pour son sens de leadership ayant abouti à la validation de ma candidature. C’est aussi le lieu de remercier le BPN du RPG-ARC-CIEL qui a bien voulu réserver une suite favorable à la présentation de ma candidature par le parti GRUP.

Dans le cadre de ces législatives, les campagnes électorales seront bientôt lancées. Quelle stratégie comptez-vous mettre en œuvre pour faire largement gagner la liste du RPG-ARC-EN-CIEL ?

Le RPG-ARC-EN-CIEL est un grand parti politique en République de Guinée. Depuis l’avènement du multipartisme, il a participé à la quasi-totalité des élections qui ont eu en Guinée. A ce titre, il y existe une directive incluant les axes principaux de la stratégie de campagne. En ma qualité de candidat d’un parti allié (GRUP), je participerai activement à l’opérationnalisation des lignes directrices de la stratégie de campagne qui sera déclinée par le BPN du RPG-ARC-CIEL tout en procédant à des propositions concrètes adaptées aux réalités du terrain.

L’un des échos majeurs de cette élection législative fixée au 16 février 2020 est le boycott qu’en ont fait quelques principaux partis de l’opposition dont l’UFDG et l’UFR. Qu’en pensez-vous ?

La démocratie est un système politique qui préconise la pluralité des courants de pensée. Chaque élection est donc constitutive d’une occasion pour chaque courant d’opinion d’exprimer sa position sur la gestion de chose publique. Pour moi, l’idéal serait que chaque parti politique guinéen prenne part à ces élections. Toutefois, il est aussi évident qu’on ne saurait obliger un parti politique de prendre part à un processus électoral quelconque. C’est ce qui fait du boycott en soi-même, est une forme d’expression démocratique.

Selon vous, quelle pourrait être la particularité de l’Assemblée nationale qui découlera de la prochaine élection législative ?

Au regard des candidatures présentées, la particularité de la future Assemblée nationale, à mon sens, tiendra à la nature de sa  configuration. A date, deux éléments essentiels retiennent mon attention. Il s’agit du taux élevé des candidatures jeunes d’une part, et de la forte présence des candidatures féminines d’autre part. C’est autant dire que l’hémicycle prochain sera un espace politique fortement rajeunis et féminisé. Il est donc prévisible que les questions juvéniles et celles de la promotion féminine seront au cœur  des débats parlementaires des années à venir.

Interview réalisée par Alseny Fadiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here