Home A la une Consolidation de la Paix en Guinée : des cheffes de cabinet s’activent...

Consolidation de la Paix en Guinée : des cheffes de cabinet s’activent ! (Discours).

313
0
SHARE

Dans le souci de la consolidation de la paix en Guinée, sur fond de soutien aux actions du président de la république, le Prof Alpha Condé, des cheffes de cabinet des ministères de la jeunesse et de l’industrie ont initié des journées de sensibilisation des populations sur la Paix et la cohésion sociale.

A cette occasion, Mesdames Rama  Camara et Fatim Bangoura ont fait un discours commun. Lisez…

Excellence Monsieur le Président de la Republique
Madame la Secrétaire Générale de la Commune de Dixinn
Mesdames et messieurs les représentants des organisations de la société civile.

Mes chers compatriotes, Femmes et amis jeunes de Guinée
Mesdames et Messieurs.

Au nom du « mouvement de soutien pour la paix » je vous remercie pour avoir honoré de votre présence cette cérémonie de lancement des journées de sensibilisation des populations sur la paix et la cohésion sociale en Guinée.
Je voudrais dans un premier temps, à l’occasion de la nouvelle année 2020, vous adresser mes vœux cordiaux de bonheur et de santé de fer. Je sollicite de Dieu, le Tout Puissant d’accorder à notre cher pays et à chacun de nous la paix et la prospérité !

Femmes et amis jeunes de Guinée!

Votre présence remarquable parmi nous, cet après-midi, traduit d’une part tout l’intérêt que vous accordez aux activités de notre mouvement et d’autre part votre attachement aux questions de consolidation de la paix et de l’unité nationale dans notre pays. Cette volonté manifeste nous conforte dans notre engagement au service de la Guinée et de ses Institutions incarnées par le Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE.

Mesdames et messieurs,

Il arrive des moments solennels dans la vie de tout peuple de faire une analyse rétrospective des faits saillants qui ont émaillé son passé afin d’appréhender son présent.
En se livrant à un tel exercice de mémoire collective, l’analyse de la situation démontre que dans un contexte socio politique et économique assez critique, notre pays est en train de poser aujourd’hui, sous le leadership du Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE, des jalons d’un développement harmonieux et durable. Cette réalité s’aperçoit aujourd’hui incontestablement entre autres par:
– la réalisation des infrastructures socio de base ;
– le redressement économique et la lutte contre la corruption ;
– la construction des barrages hydro-électriques ;
– le renforcement des principes de base d’un État de droit à travers l’’initiation des reformes dans plusieurs secteurs, tels que la réforme du secteur de la sécurité, la reforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration,
– le rajeunissement et la féminisation de l’administration dont je suis le fruit au même titre que beaucoup de jeunes et de femmes ici présents.
– Des initiatives d’autonomisation des femmes et des personnes vulnérables;
– Et le retour de notre pays sur la scène internationale à travers une diplomatie de développement.
Dans ce processus de promotion des actions de développement avec pour socle la consolidation de la paix, les citoyens constituent et demeurent à la fois, une composante majeure de la nation mais aussi des acteurs principaux pour le renforcement de l’unité nationale et de la cohésion sociale.

Honorables invités,

C’est en tant que filles, mères, épouses et simplement citoyennes de ce pays, que ma collègue Fatoumata BANGOURA Cheffe de Cabinet du Ministère de l’Industrie et des PME et moi-même avons décidé d’initier cette importante activité en faveur de la préservation de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays en vue d’amener chacun à s’engager dans la sauvegarde de notre patrimoine commun.
Pour ce faire, nous estimons que si chacun joue son rôle de promoteur et gardien de la paix dans une synergie d’actions, que l’élan de changement voulu et enclenché par Monsieur le Président de la République pour le développement du secteur de la jeunesse se réalisera pour le bonheur des bénéficiaires mais aussi pour celui de la nation guinéenne toute entière.

Mesdames et messieurs,
Distingués invités ;

Nous les membres du « mouvement de soutien pour la paix », fidèles à la mission et aux principes de notre organisation, constatons avec regret comme vous le savez et le vivez tous les jours, que notre pays est actuellement confronté à de sérieux troubles sociopolitiques fortement engendrés par une profonde divergence de points de vue sur le mode de gestion politique de notre Etat.
Du fait de certains de nos acteurs sociopolitiques, notre pays se trouve plongé depuis quelques mois dans une escalade de violences interminables qui ne finit pas de causer la mort et la désolation dans nos familles pour des raisons politiques.
Déjà, au regard du coût humain et matériel des multiples et fréquentes manifestations de rues, il convient, alors qu’il est encore temps, de tirer la sonnette d’alarme sur les actuelles et futures conséquences collatérales regrettables.
En toute vérité, et selon toutes règles de démocratie et de l’Etat de droit, la loi concède au Président de la République, seul garant des institutions de l’Etat, le droit de consulter le peuple sur les questions d’intérêt national. Ainsi fonctionnent, aujourd’hui, et depuis toujours tous les Etats dits de droit. Lui refuser ce droit serait enfreindre à l’une des plus importantes règles de la démocratie.
C’est pourquoi, en véritable démocrates, respectueuses des règles de droit,
Nous faisons une mention toute particulière à Son Excellence Monsieur le Président de la République, en saluant sa vision d’homme d’Etat, pour avoir décidé de consulter son peuple, sur la nécessité de doter notre pays d’une nouvelle constitution mieux adaptée aux nouvelles réalités du pays, après que notre vie soit régie pendant dix (10) ans par une Loi fondamentale qui a servi et bien servi en son temps, mais qui, malheureusement aujourd’hui avec l’évolution du temps, démontre clairement son obsolescence.
De même, la loi consacre aussi le droit des citoyens de s’opposer à toute proposition relative à la gestion du pays, mais en définit clairement les conditions et les modalités d’application.
C’est toute la problématique de l’actualité sociopolitique en cours dans notre pays. Vouloir exercer à tout prix ses droits au mépris de la loi !
Face à cela, mes chers compatriotes, il n’est pas question pour nous de renoncer à notre responsabilité historique face à la nation, car en vérité tous, autant que nous sommes, nous n’avons qu’un intérêt unique : la sauvegarde de NOTRE PATRIE COMMUNE, LA GUINEE.
Au regard de cette triste situation, nous exhortons tous les guinéens, chacun où il vit et selon ses capacités, à œuvrer, de jour comme de nuit, à la préservation de la paix et de la cohésion sociale sans lesquelles aucun développement n’est possible.
Jeunes de Guinée, chers amis, frères et sœurs !
Nous vous invitons à une réflexion profonde sur le sens que nous devons donner à notre combat commun, car nous n’avons qu’un seul combat, profitable à tous, qui est celui de la recherche de la paix et de la cohésion sociale afin de baliser le chemin de notre développement socio-économique et notre prospérité nationale en tant que peuple et en tant que nation libre et souveraine.
En poursuivant notre exercice de mémoire collective;
• Regardons autour de nous, combien de semaines, si non combien de mois que durent les manifestations de rues, et qui en sont les victimes et les véritables bénéficiaires ?
• Pourquoi toujours à la veille d’une sortie de crise, il se trouve des situations, comme par hasard, qui viennent tout remettre en cause ?
• Pourquoi toujours agir par la manipulation et l’instrumentalisation des vieux démons des conflits, alors que nous avons tous, depuis longtemps, toujours vécu ensemble et en parfaite harmonie dans ce pays qui nous appartient a tous ?
• Pourquoi subitement il devient difficile pour nous en Guinée, de réaliser que dans chaque nation du monde, la diversité est une source intarissable de richesse et de fécondités ?
Chers frères et sœurs de ma Guinée natale!
Donnons-nous la main, et refaisons chemin ensemble pour résister aux appels va-en guerre des démons de la division, responsables de nos malheurs. Mettons-nous ensemble, soyons forts et unis pour unanimement dire non à l’implantation de la discorde dans notre pays.
Unissons-nous pour doter notre pays des institutions fortes et non des hommes forts qui se rendent eux-mêmes justice au détriment de la loi.
DEPASSONS NOS DIFFERENDS ET PRESERVONS LA PAIX !
Chers compatriotes,
Mesdames et messieurs,
Il faut en toute honnêteté reconnaitre le parcours élogieux de notre nation. Des acquis doivent être sinon augmentés, du moins renforcés dans la paix et la quiétude sociale. Grâce au leadership éclairé du Président Alpha CONDE et de son gouvernement dirigé par le Premier Ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana, la Guinée connaît, aujourd’hui, un véritable rayonnement international, symbole d’une renaissance pleine d’espérance. En homme de paix et de dialogue, il a su ramener et préserver la paix et la quiétude dans notre beau pays au terme d’une transition militaire.
Il est donc tout à fait normal de nous mobiliser dans la fraternité autour d’un idéal de paix et de cohésion sociale.
Je ne saurai terminer sans présenter mes condoléances à toutes les familles éprouvées par les tensions qui règnent dans notre pays!
Vive la Paix et l’unité nationale !
Vive la Guinée !
Je vous remercie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here