Home A la une Enjeux électoraux : les membres de l’Union de la Presse Libre de...

Enjeux électoraux : les membres de l’Union de la Presse Libre de Guinée, outillés.

167
0
SHARE

Le 23 Octobre 2019, une formation a été organisée par les responsables de l’Union de la Presse Libre de Guinée en abrégé UPLG à la maison commune des journalistes Guinéens. Ladite formation d’une seule journée a réuni des représentants des organes de la presse en ligne et celle de la presse écrite. Objectif ? Faire outiller des professionnelles de la Communication sur le contenu de la loi Organique L/2010/02/CNT du 22 juin 2010 et de Sensibiliser les participants sur le rôle et la responsabilité des hommes de médias dans une période électorale.

A l’occasion, le président de l’Union de la Presse Libre de Guinée (UPLG), M. Grégoire Ankou, a déclaré à la presse.’’ C’est pour moi une joie immense que l’Union de la Presse Libre de Guinée organise pour la première fois, sur des fonds propres, après neuf ans d’existence une formation au profit de ses membres’’, a déclaré le président Grégoire.

Avant de préciser que l’objectif dudit atelier de formation d’une part, c’est d’informer et de sensibiliser les journalistes sur le contenu de la Loi Organique L/2010/02/CNT du 22 juin 2010 et d’autre part, Sensibiliser les participants sur le rôle e la responsabilité des hommes de médias en période électorale.

De poursuivre, il affirmera que l’espace médiatique guinéen traverse une période difficile marquée par des arrestations ou des mises sous contrôle judiciaire. ‘Pourtant la République de Guinée connait une avancée majeure en matière de la liberté de la Presse, à travers la Loi Organique L02 qui dépénalise le délit de presse à l’endroit des Hommes de médias Guinéens. Mais, elle peine à être appliquée’’, a fait savoir le président de l’UPLG.

Avant de souligner :’’ La plus part des journalistes brandissent à tout bout de champ cet acquis pour se protéger en cas de délit de presse mais malheureusement ne connaissent pas le contenu réel de cette loi organique’’, a t-il souligné . .

Dr Dansa kourouma, le formateur du jour, a enseigné aux participants de faire preuve de responsabilité dans leur travail pendant les périodes électorales (avant, pendant et après les élections).Selon le formateur, une meilleure élection ,c’est d’abord le bon déroulements de tout le processus des opérations qui rentrent dans son organisation ; des efforts conjugués de tous les acteurs concernés par le processus dont la CENI, les électeurs , les partis politiques, l’Etat, les candidats et surtout la participation très responsable de la presse.’’ L’accès à l’information sur le période électoral, la loi L02, la responsabilité de journaliste dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information, pour une élection apaisée ; transparente et crédible’’, a expliqué Dr Dansa Kourouma.

Présent à la cérémonie d’ouverture, le représentant de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Ibrahima Kalil Diakité, a fait savoir que cet atelier se tient à un moment où, la Guinée est engagée dans les préparatifs des élections législatives. ,’’Donc, l’UPLG peut compter sur l’accompagnement de notre institution, dans la mise en œuvre des recommandations qui seront faits à l’issue des travaux dudit atelier de formation.

Fadiga.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here