Home A la une « le Ministre Cheick Taliby Sylla m’a menacé de mort… »

« le Ministre Cheick Taliby Sylla m’a menacé de mort… »

395
0
SHARE

Fodé Moussa Sylla, puisque c’est de lui il s’agit, se présente comme étant le Directeur général adjoint de la société ‘’Ramos Business Internationale’’. Une entreprise qui évolue dans la construction, le nettoyage professionnel et de la rénovation, nous indique-t-on.

«Le Ministre Cheick Taliby Sylla m’a menacé de mort avant de mettre fin à ma collaboration avec son fils qui est le Directeur général. Je peux dire que Dr Sylla n’aime pas voir les enfants d’autrui prospérer. C’est la raison pour laquelle il est en train de me faire souffrir. Son fils et moi sommes des associés dans cette société qui porte son nom Raman Sylla. Peut-être que son père est contre le peu que je percevais dans cette société. C’est un contrat de prestation de service qu’on a avec le projet Souapiti. Notre société est enregistrée et légalement constituée. Pendant le mois de décembre 2017, notre contrat a été renouvelé», a-t-il expliqué.

«Le ministre m’a écrit des textos communément appelés des SMS dans lesquels il me proférait des menaces précises comme celles-ci : prépares ton linceul, tu sauras tôt ou tard (…)’’. Aujourd’hui, je suis inquiet, j’ai peur pour ma sécurité», s’est-il alarmé.

Fodé Moussa Sylla accuse le ministre de l’Energie qui aurait d’ailleurs facilité leur contrat avec la Direction générale du barrage hydroélectrique Souapiti, de n’avoir émis des chèques qu’au nom de son fils alors qu’avant tout était libellé au nom de notre entreprise.

«Les chèques ont été toujours émis au nom de notre société. Depuis quelques mois, c’est le nom de Raman Sylla qui est sur tous les chèques émis. La Direction générale de Souapiti, avec laquelle, le ministre Sylla a facilité le contrat, à travers son DGA Mr. Foromo Dénis Sagno, sait pertinemment que c’est le nom de la société qui a toujours figuré sur les chèques. Mais malheureusement, depuis qu’ils ont reçu les instructions du ministre Sylla, tous les chèques sont émis au nom de son fils. C’est juste une manière de me bloquer mon salaire parce que je suis signataire du compte bancaire de la société. Cela fait cinq mois que je ne suis pas payé. Je demande qu’on me paye mon salaire maintenant. Dans le cas contraire, je n’hésiterais pas de faire de grandes révélations», a-t-il menacé.

Source : extrait de l’article de guineenews.org

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here