Home A la une Impôts : «51 jours après son lancement, le NIF permanent a permis...

Impôts : «51 jours après son lancement, le NIF permanent a permis à l’Etat de mobiliser 631 milliards» (Aboubacar Makissa Camara)

270
0
SHARE

51 jours après son lancement, le Numéro d’Identification Fiscale Permanent (NIFp), a permis à l’Etat guinéen de mobiliser 631 milliards GNF, selon Aboubacar Makhissa Camara, directeur national des Impôts.

Dans son laïus ce mardi soir dans le 20h 30 de la télévision publique, le DNI Aboubacar Makissa Camara a par ailleurs souligné les effets positifs du NIF permanent, indiquant que c’est un outil qui va considérablement contribuer à aider les opérateurs économiques, à exercer tranquillement leurs activités, dans toute la Guinée.

«C’est un outil formidable au service du contribuable, qui va leur permettre, de dérouler tranquillement, leurs activités à travers toute la Guinée mais aussi, en relation avec les différents services que sont, les impôts, la douane, le trésor, les marchés publics mais aussi, l’APIP et les centres de gestion agréés», a expliqué le directeur national des Impôts.

Aboubacar Makissa Camara de rappeler que depuis le lancement du NIFp, l’accueil est ‘’favorable’’ auprès des opérateurs économiques qui ‘’viennent massivement’’ répondre à notre appel et “se font, vraiment, prendre en charge par les services commis pour cela”.

En dépit de tout, la réticence de certains opérateurs économiques à se présenter à la direction nationale des impôts, pour l’identification de leurs entreprises, n’est pas sans effet, aussi minime soit-il, sur le chiffre que devrait engranger cet outil fiscal.

L’ambition ‘’escomptée’’, étant de mobiliser les recettes mais aussi, de renforcer le contexte institutionnel de la gestion actuelle. C’est pourquoi, argumente-t-il, sur instruction du ministre de tutelle, «nous devons mettre tout en œuvre pour que le NIFP soit un outil indispensable au service des contribuables qui, aujourd’hui, accueillent favorablement, cet outil.»

Aboubacar Makissa Camara, d’ajouter en outre que le NIF permanent va contribuer à l’élargissement de l’assiette fiscale et aussi, au renforcement des capacités institutionnelles de la Direction Nationale des Impôts.

Et le DNI d’inviter in fine, les opérateurs économiques, qui hésitent encore à passer l’opération d’identification de leurs entreprises, à se faire enregistrer avant le 21 mars prochain, date limite des enregistrements.

Et de prévenir les réticents que passer ce délai, aucun contribuable ne pourra exercer en relation avec son service, mais aussi la douane, le trésor et ne peut être pris en charge au niveau de l’administration des impôts et les services concernés par le NIFp.

emergencegn.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here