Home A la une Sécurité : arrestation de 13 présumés bandits de grand chemin dans la...

Sécurité : arrestation de 13 présumés bandits de grand chemin dans la zone de Coyah par la BAC

110
0
SHARE

13 présumés bandits ont été présenté vendredi 8 février 2019 à Conakry, aux hommes de medias par le coordinateur général des BAC, le général Sékou Mara.

Ces personnes interpellées par des unités de police basées à Coyah pour diverses infractions à Fassia, Gobomyah, KM36, Kassogna dans la préfecture de Coyah et à Dapompa à Conakry sont repartis en deux groupes dont le premier est composé de 7 personnes qui, arrêtées pour des attaques à mains armées et le deuxième constitué de 6 personnes est déniché pour détention et consommation de chanvre-indiens.

Ces individus ont été arrêtés grâce à une synergie entre la brigade anti-criminalité BAC 15 et le commissariat central de Coyah à travers des informations données par des citoyens.
À l’occasion, le coordinateur général des BAC, le général Sékou Mara la zone de Coyah est prise d’assaut ces derniers temps par les bandits.

« Cette opération nous a amené à interpeller ces 13 personnes. Parmi il ya 7 qui sont reconnus et réputés comme des bandits de grands chemins et selon les enquêtes un dedans qui est condamné à 20 ans de prison par contumace. Les 6 autres sont arrêtés pour détention et consommation de chanvre-indiens » a expliqué le général Mara.

Mohamed Soumah alias Passy qui serait le cerveau du 1er groupe a reconnu avoir participé à des opérations armées à Kounthia, Kagbèlén et a été interpellé une fois par la gendarmerie mais qu’il n’a jamais été condamné d’abord.

Pour le ministre de la sécurité et de la protection civile Alpha Ibrahima Keira cette opération des BAC, est la matérialisation de la guerre sans merci déclenchée par la police contre le grand banditisme, la criminalité et les troubles à l’ordre public. Le patron de la Sécurité félicitera les BAC aux côtés des quelles il s’engage à renforcer leurs capacités d’intervention par la formation et matériels de travail.

guineequotidien.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here