Home A la une Mauvaise gestion : qui de Kiridi Bangoura ou de Mariama Soguipah a...

Mauvaise gestion : qui de Kiridi Bangoura ou de Mariama Soguipah a détourné l’argent ?

298
0
SHARE

La Ministre de l’agriculture a été le quatrième membre du gouvernement du Premier Ministre, Ibrahima Kassory Fofana a dressé son bilan à la tête de son département. Ce, après un an et un mois d’exercice. C’était lundi à l’Hotel Kaloum, l’un des fleurons du secteur touristique guinéen.
Ce, après les Ministres des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla et Moustapha Mamy Diaby des Postes,Télécommunications et de l’Economie numérique.
Dans la foulée, la Ministre Mariam Camara a tout d’abord passé en revue, l’historique du secteur agricole guinéen.
Avec à la clef, la première République avec son économie socialiste et le libéralisme de la deuxième République qui a donné la liberté totale aux initiatives privées.

Selon la Ministre de l’agriculture, la volonté politique ne manquait pas aux deux régimes qui se sont succédés
à la tête de l’Etat,même si les approches n’ont pas permis selon la Ministre de faire en sorte que les guinéens profitent pleinement du potentiel agricole qui ne se s’est pas développé.
La conférencière, a en outre magnifié les initiatives engagées
par le président Alpha Condé qui ont accouché des résultats tangibles.Tirant les leçons du passé, affirme Mariam Camara, le président Alpha Condé s’est personnellement impliqué dans le secteur agricole en approchant les acteurs du monde paysan.
Il a par la même occasion donné au monde agricole les moyens de sa politique avec la subvention des intrants agricoles, la distribution des engrais notamment, la mise à disposition des conseillers agricole qui encadre les acteurs du monde agricole.
Ce n’est pas tout, il y a aussi les initiatives présidentielles pour la diversification de la filière agricole qui s’articulent autour de
trois axes: l’agriculture, l’élevage et la pisciculture avec plusieurs centaines de milliards GNF engagés.
Il y a aussi le désenclavement des zones de production soutenu par des partenaires financiers de la Guinée.
A propos, la Ministre reconnait que l’autosuffisance alimentaire est loin d’être assurée en Guinée, mais elle ne perd pas espoir puisque avec la volonté politique du gouvernement et l’engagement du président Alpha Condé, l’agriculture guinéenne aura les moyens de sa politique et ses lettres de noblesses.
Pour terminer, il faut dire que la Ministre de l’agriculture a feinté la question liée au « détournement de 11 milliards GNF par dit-on le Secrétaire général à la présidence de la République. En effet, Kiridi Banagoura avait été nommé Ministre de l’agriculture par intérim par le président Alpha Condé en 2017 en remplacement de Jacqueline Sultan. Kiridi avait alors débloqué dans les caisses du Ministère de l’agriculture 11 milliards GNF pour la rénovation du département. Il a été remplacé quelque mois plus tard par Mariam Camara à la tête du département.Les travaux de rénovation ont poussé la nouvelle Ministre a installer ses bureaux à l’hôtel Novotel de Conakry où les cadres du département venaient lui voir avec des dossiers.
Mais depuis le départ de Kiridi à la tête du département de l’agriculture il y a un an, un mois, les travaux sont restés en l’état et aucune enquête sérieuse n’a été engagée pour situer les responsabilités autour des 11 milliards débloqués
par Kiridi Bangoura.

La Ministre Mariam Camara a débloqué encore de l’argent pour rénover le département afin qu’elle quitte l’hôtel où elle avait établi son bureau.

Pour le dire en un mot comme en mille, il faut dire que sous le régime Alpha Condé, les détournements de deniers publics ne manquent pas. Mais aucune enquête sérieuse n’a été engagée pour juger les cadres véreux. Sinon que c’est le changement de poste ou de département pour les cadres incriminés. C’est le cas du Ministre Dr Ibrahima Kourouma qui a quitté le département de l’éducation pour le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, sans aucune autre forme de procès, alors qu’il traînait des casseroles. Un cas parmi tant d’autres dans l’administration Alpha Condé.

Almamy Kalla CONTE pour guineelive.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here