Home A la une Intimidation, exploitation, mepris et souffrance à la loterie Guinée Games: Enquêtes…

Intimidation, exploitation, mepris et souffrance à la loterie Guinée Games: Enquêtes…

297
0
SHARE

De nombreux agents commerciaux basés dans les kiosques de la grande société  de loterie sportive ‘’ Guinée Games’’ dirigée par  le président de la FEGUIFOOT, Antonio Souaré, ont laissé entendre  au micro de l’un des reporters  que leurs  conditions de travail avec la dite société sont  défavorables, d’autant plus que selon eux , ils n’ont signé aucun  contrat relatif à leurs  salaires de base avec les responsables  de ce jeu d’hasard sauf leur pourcentage sur la vente.

Ainsi dans le cadre de l’enquête, l’un des agents commerciaux de Guinée Games, préférant garder  son anonymat, a déclaré ce mercredi, 5 septembre 2018,   sans détour ceci : « par rapport au travail, ce que les coordinateurs nous ont dit  qu’il n’y a pas un contrat entre les agents et la société Guinée Games. Le contrat c’est entre eux ».

«On souffre beaucoup avec eux parce que leur pourcentage est peu et à chaque fois, il y a un nouveau jeu. Nous sommes trop surchargés de 7 heures à 19 heures avec un pourcentage de 7% donc ça, c’est vraiment  très peu. S’ils pouvaient au moins nous augmenter sur cela, ça allait beaucoup nous arranger. Mais, ils se refusent carrément de le faire », a dénoncé notre interlocutrice.

Poursuivant, l’agent commercial de Guinée Games a également dit que « dès fois quand les machines tombent en panne, pour les régler, c’est tout à fait un problème pour les dépanner,  en ce sens que c’est lorsque nous vendons des tickets que nous sommes payés en terme de pourcentage ».

«Quand on arrive à vendre par exemple  1.000.000, on a 70.000 comme intérêt. On n’a pas un salaire fixe. Si tu ne vends rien, tu n’as rien. Tout dépend de ce que tu vends. Avec ça aussi, en cas de problème, ils viennent te retirer la machine et ils donnent  à une autre personne. Et, tu n’as pas où te plaindre », a indiqué notre interlocutrice en larmes.

Au finish, elle a ensuite noté qu’il y a certains responsables qui passent de kiosque en kiosque pour  les  intimider en disant ceci : « si quelqu’un venait vous  interroger sur vos conditions de travail avec  la société, rassurez-leurs que vous avez un contrat dument signé avec Guinée Games. Dans le contraire, vous seriez  viré sans prêtable de la société ».

Affaire à suivre !

Source : leverificateur.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here