Home A la une Atelier de préparation du budget de l’Etat : Discours du premier ministre,...

Atelier de préparation du budget de l’Etat : Discours du premier ministre, Dr Kassory Fofana

75
0
SHARE

– Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement,

– Mesdames et Messieurs les Ministres d’Etat, Ministres,

– Mesdames et Messieurs les hauts cadres de l’administration,

Chers participants,

Au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE et en mon nom personnel, je voudrais vous souhaiter la bienvenue à l’occasion de la tenue de l’atelier consacré au processus de préparation du budget de l’Etat.

Le présent atelier s’inscrit dans le cadre de la vulgarisation des dispositions de la nouvelle législation financière de notre pays, notamment la Loi Organique Relative aux lois de finances et ses principaux textes d’application, à savoir le Règlement Général sur la Gestion Budgétaire et la Comptabilité Publique et le Décret portant cadre de gouvernance des finances publiques.

La préparation du budget s’inscrit dans le cadre de la gouvernance des finances publiques ayant pour objet de définir les conditions de formulation de la politique budgétaire, les modalités de préparation des lois de finances et les règles de discipline et de transparence budgétaire.

Cet atelier se tient dans un contexte de redynamisation du travail gouvernemental visant l’accélération de la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social en vue de la transformation structurelle de l’économie et l’amélioration des conditions de vie de la population.

Mesdames et Messieurs,

Cet atelier s’inscrit dans la continuité du déroulement du calendrier budgétaire en prélude aux conférences budgétaires après la transmission de la lettre de cadrage.

En effet, dans le souci d’une meilleure présentation budgétaire, le projet de loi de finances 2019 est élaboré conformément à la nouvelle nomenclature budgétaire, en application des articles 18 et 19 de la Loi Organique Relative aux Lois de Finances (LORF). Cette présentation permet d’accroître la lisibilité et la transparence des informations budgétaires.

Je tiens à rappeler que le cadrage budgétaire et le cadre de dépenses à moyen terme ont fait l’objet de concertation au sein du gouvernement et soumis à un Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) organisé les 20 et 21 juillet 2018 avec la participation des acteurs du secteur privé et de la société civile.

Ce débat a permis au Gouvernement de présenter les grandes orientations de la politique de finances publiques et les priorités budgétaires pour la période 2019-2021 en adéquation avec le cadrage macroéconomique tel que développé dans le document de programmation budgétaire pluriannuelle.

Ainsi, la lettre de cadrage budgétaire a permis de vous notifier les projections du cadrage budgétaire qui fixent, pour les trois années à venir, le niveau des enveloppes de dépenses budgétaires pour chaque ministère et institution.

Pour l’exercice 2019, l’ensemble des ministères sont invités à présenter leurs projets de budgets sur la base du Cadre de Dépenses à Moyen Terme sectoriel (CDMT).

L’application de cette approche s’inscrit dans la perspective du passage à la budgétisation par programme conformément aux dispositions novatrices de la LORF.

Mesdames et Messieurs,

Nous devons tous garder en mémoire que la modernisation de la gestion des finances publiques en général et la qualité de la programmation budgétaire en particulier constituent un facteur déterminant pour l’atteinte des objectifs visés par le Gouvernement.

Dans cette perspective, les objectifs de l’atelier visent principalement à :

Présenter les principales étapes du processus de préparation du budget de l’Etat ainsi que les principaux acteurs ;

Rappeler le rôle des principaux acteurs aussi bien au niveau politique que technique ;

Discuter les contraintes et exigences liées à la préparation et à l’adoption du budget au regard de la loi organique ;

  • Partager les expériences des participants en matière de conduite des politiques et stratégies de développement dans un contexte marqué par la rareté de ressources ;
  • Réfléchir sur les problèmes de méthodologie de conception, de mise en œuvre et de suivi évaluation des politiques publiques ainsi que les instruments pour leur opérationnalisation.

Ainsi, au terme des travaux, les principaux résultats attendus sont :

-Le processus de préparation budgétaire est mieux appréhendé par les ordonnateurs du budget de l’Etat;

-Les contraintes et les exigences liées à la préparation et à l’adoption du budget sont discutées;

-Des propositions sont formulées par les participants pour contribuer à la réussite de la préparation du projet de loi de finances 2019.

Compte tenu des enjeux de cet atelier et des défis qui se présentent au Gouvernement, je demande à chacun d’entre vous de mettre à profit cet atelier pour vous approprier pleinement les règles et principes fondamentaux qui encadreront les conférences budgétaires.

En tant qu’ordonnateurs des budgets de vos départements et institutions, je souhaite, à travers cet atelier, que vous puissiez trouver une réponse à vos préoccupations et que vous garantissiez l’atteinte de vos objectifs consignés dans vos lettres de mission.

CAR en réussissant la programmation budgétaire nous créons les conditions de la réussite de la mission du Gouvernement.

Je souhaite que cet atelier soit une plateforme d’échanges responsables, francs et constructifs dans un esprit d’équipe et de cohésion gouvernementale.

Je vous invite donc à poser les vrais diagnostics et à jouer de toute votre partition pour enrichir les débats et aboutir à des conclusions et des recommandations utiles pour la suite du processus de préparation du Budget de l’Etat.

Sur ces mots, je déclare ouvert le présent atelier de présentation du processus de préparation du budget de l’Etat.

Je vous remercie.

Ibrahima Kassory Fofana

Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Transmis par la cellule de communication du Gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here