Home A la une Limogeages de cadres : le président Condé doit se méfier !

Limogeages de cadres : le président Condé doit se méfier !

611
0
SHARE

L’actuel régime aux affaires continue de divaguer sur le choix des cadres compétents capables de faire sortir le pays de la mal gouvernance. Cette divagation trouve sa source dans l’ingérence des coordinations dans le choix des cadres, en réalité pas de critères objectifs dans les nominations du chef de l’Etat.

Cette implication de la grande coordination mandingue a pour conséquence, le déséquilibre communautaire dans la formation du gouvernement et dans les nominations des hauts cadres dans l’administration et autres institutions Républicaines.

On se souvient les pressions énormes de la coordination Mandingue sur le rétropédalage du Président de la République, sur certains décrets présidentiels. L’On se souvient encore de la nomination de Morlaye Youla à la tête de l’ancienne Sotelgui en replacement de Moussa Keita, ce décret n’a jamais été respecté par l’immixtion des sages du Manding.

Plusieurs cadres alliés du pouvoir ont été victimes de limogeages par ces effets notamment  Mamadouba sankhon, l’ancien Directeur General du Port autonome de Conakry, Fodé Bangoura, ancien ministre conseiller à la Présidence, Général Mamadouba toto Camara, ancien ministre de la securité, Hadja Makalé Camara ancien Ministre des affaires étrangères pour ne citer que ceux là.

Cependant la plupart des cadres du RPG qui ont été limogés sont tous revenus aux affaires notamment : Bantama sow, Sekou Kourouma, Damantang Camara, mouramany cissè etc…

Cette triste réalité  prouve d’avantage qu’il ya un clan qui gère le pays. La main mise sur toute l’administration et à tous les postes juteux, à savoir  : le port autonome, la douane , la banque centrale , le trésor public, la lonagui, la sogeac, le grand projet ,les hydrocarbures , l’Anaim etc…

Ces membres promettent d’exclure le peu de cadres qui restent dans certaines régies financières telles que les impôts, la SEG, pour satisfaire leurs objectifs de gouvernance clanique et communautaire du pouvoir.

C’est une œuvre orchestrée par des extremistes du parti au pouvoir  qui piétinent le nom du parti Rassemblement du Peuple de Guinée et auxquels il faut se méfier.

Le grand rêve d’en faire du RPG comme l’Anc de l’Afrique du sud s’effrite du jour au jour par l’agissement de ces cadres insatiables. Ceux-ci passent des réunions secrètes de dénigrement des bons cadres qui servent dignement  la Nation.

 

Il est extrêmement important  que le Président se méfie et soit prudent dans ses limogeages regrettables.

Les prochains articles démasqueront les auteurs de ces pratiques non profitables au chef de l’Etat, qui s’est battu pour faire de la Guinée un pays émergent, dès son accession au pouvoir.

 

Nous y reviendrons !

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here