Home A la une Un groupe électrogène tue trois enfants à Labé

Un groupe électrogène tue trois enfants à Labé

225
0
SHARE

Trois enfants dont une fille ont trouvé la mort asphyxiés par la fumée d’un groupe électrogène à Dalein, une commune rurale située à 30 kilomètres au Nord du chef-lieu de la préfecture de Labé, en Moyenne Guinée.

Selon le sous-préfet de la localité, Baaba Sow, les corps sans vie de ces trois enfants dont une fille ont été découverts très tôt, dans la matinée de ce mardi, 29 mai 2018.

« C’est dans la nuit du 28 au 29 mai que 3 enfants répondant sous les noms suivants : Amadou Tidjane Diallo, âgé de 15 ans et fait la 6ème Année, fils d’Elhadj Chérif Hoggo ; Elhadj Mamadou Dian Diallo, âgé de 12 ans, petit fils d’Elhadj Chérif Hoggo et Hassatou Diallo, âgée de 8 ans, une protégée de la famille ont trouvé la mort » explique le sous-préfet de Dalein.

Poursuivant son récit, notre interlocuteur ajoute que ces trois enfants ont trouvé la mort dans des circonstances regrettables.

« Ils étaient couchés dans une chambre. A côté de cette chambre, il y avait un groupe électrogène qui est resté allumé de 19h à 4h du matin. Il y a juste un mètre entre les deux portes : la porte où il y a les enfants et celle où il y a le groupe électrogène. Les enfants ont peut-être étaient asphyxiés avec la fumée de ce groupe électrogène. Vers 4h du matin, l’heure du sougouli, comme on aime à le dire, ils ont frappé à la porte des enfants qui n’ont pas répondu. Ils sont allés se coucher. Le matin, ils sont venus encore frapper à la porte des enfants, personne n’a répondu. Ils ont alors forcé la serrure, ils ouvrent, ils trouvent les corps dans cet état » a-t-il ajouté.

Après le constat des services de sécurité et celui des autorités locales suivi de l’avis d’un agent dépêché à Dalein par la direction préfectorale de la santé de Labé, les corps des victimes ont été restitués à la famille éplorée qui a organisé l’inhumation ce mardi, après la prière de 14 heures.

 

 

 

 

Source: guineematin.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here