Home A la une Kagbadouno Nestor de l’UGDD : « La politique de victimisation et de l’alarmisme demeure...

Kagbadouno Nestor de l’UGDD : « La politique de victimisation et de l’alarmisme demeure la coquille principale de M. Alpha CONDE… »

94
0
SHARE

Réaction du chef de l’Etat à la maison de la presse, sa communication sur la corruption en Guinée et la position de son parti sur  la non installation  des conseillers communaux sont entre autres les questions abordées dans cette interview par M.Kagbadouno Nestor, le  sécrétaire général de l’UGDD. Lisez…

Leprojecteurguinee.com : bonjour  M. Kagbadouno Nestor . Vous êtes en séjours au Maroc et vous avez suivi M. Alpha CONDE à la Maison de la Presse lors de la journée internationale de la liberté de presse. Quelle est votre réaction par rapport à l’intervention du Président de la République ?

Kagbadouno Nestor: avant de réagir à l’intervention de M. Alpha CONDE, je souhaite tout d’abord à féliciter l’ensemble des journalistes de notre pays ainsi que ceux de l’Afrique et du monde entier. En effet, les journalistes sont les soldats de la liberté d’expression. Au prix de leur courage et de leur détermination, ils forment un bouclier contre l’oppression et portent haut les flambeaux de la démocratie caractérisée par le pluralisme des opinions et courants de pensée. En Guinée, les journalistes agissent en général avec professionnalisme pour fournir des informations équilibrées à la population. Quant aux propos tenus par le Président de la République M. Alpha CONDE, ils ne m’étonnent guère. La politique de la victimisation et de l’alarmisme demeure la coquille principale de M. Alpha CONDE chaque fois qu’il se sent sous les feux des critiques objectives. Nuls n’ignorent de nos jours que l’année 2017 a été l’une des plus difficiles pour les hommes de médias en République de Guinée. Elle a été marquée par une sorte ‘’presse-phobie’’ nourrie par les déclarations d’intimidations, d’humiliations publiques tenues par le Chef de l’Etat lui-même à l’égard des hommes de média. Je conclus en réaffirmant que sa réaction ne me surprend guère car M. Alpha CONDE est le siège de toutes les contradictions inimaginables ; il se proclame démocrate mais estime que les hommes de médias sont ennemis car ils ne font pas ses éloges.

Alpha CONDE a récemment fait une communication sur la lutte contre la corruption en Guinée. Que pensez-vous de ses propos ?

Quand j’ai suivi sur les médias nationaux cet exercice communicationnel du Président, j’ai été à plus d’un titre bouleversé. Je n’ai cru écouter un Président de la République mais opposant qui tente de faire un bilan calamiteux de l’état de la mauvaise gouvernance dans notre pays. A l’entendre parler, je n’ai sincèrement songé suivre un homme d’Etat plutôt un amateur des politiques publiques qui s’est livré à un gigantesque aveu d’impuissance vis-à-vis de la corruption endémique qui gangrène son propre système de gouvernance. C’est pourquoi, je considère qu’au regard de l’amateurisme et l’improvisation qui caractérisent son système de gouvernance, l’élection de M. Alpha CONDE a été un accident politique dont a été victime le peuple de Guinée. C’est pourquoi j’interpelle le peuple guinéen à redoubler de vigilance et se méfier des choix électoraux basés sur l’ethno-stratégie. Pour que le peuple connaisse le développement, il faut que nous sortions du cercle vicieux de la politique du ventre et de l’ethnicité pour faire des choix objectifs afin de nous éviter dans l’avenir l’arrivée des personnes comme M. Alpha CONDE à la tête de notre chère nation. Les élections locales ont été tenues, les résultats définitifs publiés.

Toutefois, les conseils locaux n’ont jusqu’à présent pas été installés. Quelle est la position de votre parti par rapport à cet état de fait ?

L’UGDD est un parti qui a toujours prôné pour le respect de la loi. Après les élections locales les recours ont été traités conformément à la loi. Nous à l’UGDD, demandons tout simplement l’application de la loi. Il se trouve que depuis le début de ce processus électoral, les citoyens guinéens sont pris en otage par le RPG-ARC-EN-CIEL qui a orchestré tous les moyens frauduleux pour vivre cette situation déplorable. Le RPG-ARC-EN-CIEL ne veut pas reconnaître la sanction que le peuple de Guinée lui a infligée et a cherchée à tout prix à tripatouiller les résultats de ces élections. Ce qui est fondamental, le peuple de Guinée a exprimé son regret pendant ces élections d’avoir porté ce parti au pouvoir. Il faut que cette CENI donne les résultats qui reflètent la volonté du peuple de Guinée et après exiger son départ.C’est vraiment dommage !

Merci M. Kagbadouno Nestor.

C’est moi qui vous remercie.

 

Alsény Fadiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here