Home A la une Du 5 au 6 Mai : Conakry abritera la cérémonie du lancement officiel...

Du 5 au 6 Mai : Conakry abritera la cérémonie du lancement officiel des activités de la fondation Mohamed VI des oulémas africains-Section Guinée 

1442
0
SHARE

Du 5 au 6 mai prochain, la salle du 28 septembre du palais peuple de Conakry servira de cadre pour la cérémonie du lancement officiel des activités de Fondation Mohamed VI des oulémas africains section Guinée.

C’est le cadre du respect des objectifs annuels que  des états membres de la fondation se sont assignés lors de la cérémonie d’installation du conseil supérieur de la fondation Mohamed VI des oulémas africains, au siège général de la fondation à Fès, au Maroc. Il s’agit notamment du lancement officiel des activités de la fondation les 5 et 6 mai à Conakry, au cours duquel, les questions comme la formation des imams prévue après le mois de Ramadan ; la célébration de la fête anniversaire du prophète Mohamed (PSL) ; l’encouragement à l’étude et à l’analyse des œuvres des érudits guinéens ; l’édition d’un journal semestriel sur l’effort des érudits africains.

Cette fondation section Guinée est présidée par Elhadj Abdoul Karim Dioubaté, ancien secrétaire général des affaires religieuses de Guinée. Elle comprend 32 pays membres dont la Guinée. Son objectif est d’unifier et coordonner les oulémas musulmans en Guinée et dans les autres Etats africains, en vue de faire connaitre les valeurs de l’islam tolérant, de les diffuser et de les consolider. Prendre toute initiative permettant d’intégrer les valeurs islamiques de tolérance dans toute forme à laquelle est subordonné toute action de développement en Afrique que ce soit au niveau du continent africain qu’au niveau de chaque pays. Animer l’action intellectuelle, scientifique et culturelle en rapport avec la religion musulmane ;  consolider les relations historiques qui lient la Guinée aux autres Etats africains et veiller à leur développement. Encourager l’institution des centres et des établissements religieux, scientifiques et culturels ; veiller à la revitalisation du patrimoine culturel islamique guinéen commun, en le faisant connaitre et en œuvrant à sa diffusion, sa conservation et sa sauvegarde. Instaurer des relations de coopération avec les associations et les organismes poursuivant les mêmes actions.

Alsény Fadiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here