Home A la une Politique : Quel sort pour Alphadjo BARRY, militant de l’UfdG !

Politique : Quel sort pour Alphadjo BARRY, militant de l’UfdG !

144
0
SHARE

En Guinée, la politique continue à parler d’elle-même. Des militants ou partisans du parti l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ( UFDG) payent de lourds tribus. Dans les manifestations politiques légales, ceux-ci sont de véritables victimes, bref des personnats non grata. C’est le cas de ce jeune militant, Alphadjo Barry qui reste encore introuvable. L’information est parvenue à notre rédaction par l’entremise d’une des grandes sœurs de la victime qui nous a joints au téléphone en pleurant.

D’où est venue l’idée pour que ce jeune ait le gout de militer pour l’UfdG ?

Selon des sources concordantes, Alphadjo Barry, ce jeune âgé de 20 ans a eu le gout du militantisme au sein de l’Ufdg en 2013 depuis qu’il était mineur, assistant ainsi à toutes les réunions et manifestations de revendications de l’opposition notamment celles post-législatives de 2013. Sa détermination politique va continuer jusqu’en 2016, son âge de maturité. La où il réussit à être le chargé de communication du bureau des jeunes de koloma 1.

Selon un voisin de la victime : « La détermination du jeune Alphadjo Barry pour le parti Ufdg lui a permis d’être connu et repéré par Ibrahima Condé qui est un membre du bureau exécutif du parti au pouvoir le RPG dans notre quartier, ici Kaloma 1. Il m’a dit un jour que ce dernier lui a dénoncé lors d’une de leur assemblée générale pour l’avoir fait son cible à abattre » nous confie-t-on.

Sur la disparition du jeune Alphadjo Barry…

Nos investigations ont révélé que c’était lors de la manifestation du 22 Mars 2018 que le jeune Alphadjo a disparu, juste après les élections communales et communautaires. Une journée de mobilisation appelée par l’opposition afin de manifester pour constater les résultats des élections dans toutes l’étendue du territoire après des tueries et des cas de blessures ainsi que beaucoup de dégâts matériels et de biens immobilier. Cela couté de la quinine au jeune Barry.

Alphadjo Barry devient persona non gratta de la gendarmérie…

A la suite de cette manifestation à laquelle Alphadjo a assisté, les agents des forces de l’ordre et de la Gendarmerie sont allés à la chasse de l’Homme. Parmi des militants ciblés figuraient le nom de Alphadjo. Les agents ont déjà identifié son domicile. Ils ont débarqué dans mon quartier environ à 22h en semant la pagaille avec des coups de feu et des gaz lacrymogènes. De force, ils ont investi le domicile familial d’ Alphadjo . Capté, le jeune Barry a été d’abord sauvagement ligoté, molesté et bastonné avec de matraques et fusils avant d’être conduit à la prison centrale de conakry 1 pour 3 jours, là où il a réussi à s’en fuir par la complicité d’un gendarme du nom de soumah.

     Témoignage de la Maman du jeune Alphadjo Barry…

” Mon fils Alphadjo a été la cible des militants du Rassemblement du Peuple de Guinée (Rpg), le parti au pouvoir, parce qu’il était simplement militant de l’Ufdg. En 2013, dont moi même je suis militants depuis toujours à la suite des élections législatives , les mêmes militants du Rpg ont investi notre domicile. Ils ont rempli un pick-up des agents de gendarmes et de forces de l’ordre pour venir embarquer mon fils dedans pour son dépôt à la maison centrale de Conakry 1. Pour une première fois, ces agents l’ont confondu à son petit cousin , ils ont bastonné ce dernier à mort avant de se rendre compte de l’erreur pour le libérer finalement. Aujourd’hui, si je ne vous dit pas que je ne suis pas inquiète du sort de mon fils Alphadja Barry, je vous ai menti, parce que je n’ai aucune nouvelle de lui, je ne connais pas sa destination. S’il vit ou pas, je ne sais rien. Aidez-moi à lui retrouver ” a confié Rouguiatou Barry, la maman du jeune Alphadjo en pleurant.

En Guinée, militer pour un parti politique de l’opposition, il y a bien des risques, voire ceux mortels.

Amara Fadiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here