Home A la une CONAKRY : des femmes de l’opposition dans la rue…

CONAKRY : des femmes de l’opposition dans la rue…

746
0
SHARE

La grève des enseignants qui a conduit à la mort de plusieurs jeunes, retient toujours  les enfants à la maison. Ce qui a attiré l’attention des femmes de l’opposition politique guinéenne qui ont manifesté leur colère à cet état de fait, à travers une marche pacifique qu’elles ont organisé ce mercredi à Conakry, pour exiger le retour imminent de leurs enfants à l’école.

 Au micro de nos confrères de http://worldmediaguinee.com, Madame Mariama Tata Bah accompagnées de ses sœurs de l’opposition ont déclaré ce mercredi matin, sur la route Le prince :  « Nous sommes fatigués de voir nos enfants se faire assassiner par ceux qui doivent les protégerNous réclamons justice pour nos morts. Vous le savez vous-même, on n’a pas une justice capable de faire travail. Notre justice est moribonde, elle ne peut absolument rien. Quatre-vingt-dix morts c’est trop » disent-elles.

 Hadja Halimatou Dalein Diallo est l’épouse du chef de file de l’opposition, Mamadou Cellou Dalein Diallo :

 « Nos  90 jeunes qui sont tombés et je suis là pour réclamer que justice soit faite sur ces assassinats de nos enfants et nous sommes là aujourd’hui pour dire à l’Etat, au ministre de la justice pour que justice soit faite .Ensuite, à nos martyrs qu’ils se reposent en paix à Conakry et plus particulièrement à Bambeto. Nous voulons dire que les efforts ne seront pas vains et que nous allons continuer le combat. Nous marcherons après sur l’autoroute Fidel Castro. Nous avons commencé sur cet axe parce qu’il y a plus de martyrs au cimetière de Bambeto. Mais la prochaine fois, ce sera sur un autre axe »

 

Nous y reviendrons !

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here