Home A la une Guinée : Où est passé le jeune Aboubacar Sidiki CAMARA ?

Guinée : Où est passé le jeune Aboubacar Sidiki CAMARA ?

106
0
SHARE

Pour des faits politiques, le jeune Aboubacar Sidiki Camara est introuvable. L’information est parvenue à notre rédaction par l’entremise d’une des sœurs du disparu qui nous a joint au téléphone.

A en croire les explications de sa famille, le jeune Aboubacar Sidiki Camara est agé de 24 ans et domicilié au quartier Dabondy 2 dans la commune Matoto. Marié et père de deux ( 2) enfants. Militant de l’union des forces démocratiques de Guinée ( Ufdg), le parti de Mamadou Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne.
Selon des explications recueillies à plusieurs niveaux, à l’approche des élections présidentielles du 11 octobre 2015, le jeune Aboubacar Sidiki Camara a disparu dans son quartier pour une destination inconnue. Sa famille inquiète, s’est aussitôt mis à sa recherche. Ce n’est que le jeudi, 9 octobre 2015, le jour de la rentrée du file de l’opposition guinéenne dans la capitale Conakry, après trois semaines de campagne électorale dans les regions et préfectures du pays qu’une nouvelle est parvenue à la famille de Aboubacar Sidiki Camara, selon laquelle, le disparu se réfugierait dans la préfecture de Kindia. Depuis lors, la famille de Aboubacar Sidiki camara est restée sans nouvelle de lui.
 

Témoignage de la Maman de Aboubacar Sidiki Camara……

” Mon fils Aboubacar Sidiki Camara a été la cible des militants du Rassemblement du Peuple de Guinée (Rpg), le parti au pouvoir, parce qu’il était simplement militant de l’Ufdg. En 2010, bien avant l’investiture du président Alpha Condé, les mêmes militants du Rpg l’ont raté à notre domicile. Ils ont rempli un pick-up de gendarmes pour venir embarquer mon fils dedans pour son depot à la maison centrale de Kaloum. Malheureusement ce jour, mon fils Aboubacar sidiki camara était sorti. Ces gendarmes l’ont confondu à son petit frère Alhassane camara, ils ont bastonné ce dernier à mort et le déporter à la maison centrale de kaloum avant de se rendre compte de l’erreur pour le libérer finalement. Aujourd’hui, si je ne vous dit pas que je ne suis pas inquiète du sort de mon fils Aboubacar Sidiki Camara, je vous ai menti, parce que je n’ai aucune nouvelle de lui, je ne connais pas sa destination. S’il vit ou pas, je ne sais rien ” a témoigné Madame M’mah Yattara, la maman de Aboubacar Sidiki Camara en pleurant.

En Guinée, militer pour un parti politique de l’opposition, il y a bien des risques, voire ceux mortels.

Affaire à suivre !!!

Alsény Fadiga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here