Home A la une Ministère du Budget : Dr Mohamed Lamine DOUMBOUYA dresse son bilan de...

Ministère du Budget : Dr Mohamed Lamine DOUMBOUYA dresse son bilan de l’année 2017

422
0
SHARE

Au cours d’une conférence de presse animée  ce lundi 15 janvier, le ministre du budget, Dr Mohamed Lamine  Doumbouya, a expliqué les quelques réalisations faites par son département au cours de l’année 2017, tout en évoquant dans le même sillage les perspectives pour cette nouvelle année 2018.

Du point de vue de la  mobilisation des recettes, le ministre a fait part de quelques activités réalisées :

En politique fiscale et douanière, le ministre parle de la poursuite de la révision du code général des impôts, la mise en œuvre du processus d’intégration régionale, l’analyse de l’ampleur des exonérations accordées par l’Etat au cordon douanier, la mise en place d’un dispositif de fiscalisation progressive du secteur informel et aussi la modification de certaines dispositions fiscales et douanières conformément aux meilleures pratiques internationales.

S’agissant de l’administration fiscale et douanière, Dr Mohamed Lamine  Doumbouya évoque la restructuration des cadres organiques et la création des services prévus par les textes, la finalisation de la refonte des systèmes informatiques de la douane et des impôts, la poursuite du processus de mise en place d’un guichet électronique unique du commerce extérieur, le renforcement de la communication interne et externe, la production et la diffusion des guides citoyens des impôts et du circuit douanier, la dotation des régies de recettes en moyens logistiques (engins roulants, matériels informatiques, etc.), la mobilisation et la sécurisation de certains impôts avec l’appui du secteur bancaire, des opérateurs privés et publics.

Parlant du volet préparation et suivi de l’exécution budgétaire, le ministre du budget a égrené les résultats suivants : l’institution du  comité pour la révision du Code Général des Impôts (CGI), l’entrée en vigueur du tarif Extérieur Commun (TEC), l’institution d’un prélèvement de 2% sur les importations des marchandises, l’entrée à la Direction Nationale des Impôts (DNI) du secrétariat permanent des centres de gestion agréés,  Incitations fiscales accordées aux centres de gestion agrées dans la loi de finances pour 2017, nouvelle mesure relative au paiement du droit d’enregistrement des marchés publics, revue à la baisse du taux de la taxe sur la valeur ajoutée qui passe désormais de 20 à 18%.

Concernant les perspectives, le ministre du budget dit poursuivre sans beaucoup de précisions les initiatives en cours. Dr Mohamed Lamine Doumbouya promet la poursuite aussi de l’informatisation en vue de moderniser  l’administration.

mosaiqueguinee.com

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here